Stay – Chelsea Camaron

26011253pasmalRésumé : Fair Warning … This isn’t a sappy romance. It’s not sweet. It’s far from anything you would want to imagine. This is a story to leave you feeling dirty.
Nothing about us is normal.
Nothing about us is natural.
Can love ultimately be defined in such ways, truly? This is our story.
He is a hitman. The very one who took my family the night that changed us both forever. Something in my eyes stopped him from killing me. Something in my eyes called out for him to take me.
At ten he captured me, at fifteen he consumed me, and at eighteen he owned me.
Outsiders think he’s my father … that is so far from the truth.
Our twisted desires fuel the darkness that lies deep inside us both. My innocence never existed. He takes me as I am.

Sans titre 1

Pour cette première édition de Vendredi, c’est VO, j’ai choisi un livre d’une auteure que je ne connais pas et dont le résumé avait l’air intéressant…
Je crois bien que c’est la lecture la plus bizarre que j’ai jamais lu !
Le livre n’est pas très long, l’auteure a déjà écrit une trentaine de livres et elle vient de sortir celui-ci il y a quelques semaines.

Donc, on suit Fallyn de ses dix ans jusqu’à ses dix-neuf ans. Elle n’a pas eu une vie facile étant petite, et elle l’est encore moins à l’entrée dans la vie adulte. Fallyn a été « recueillie » par Giano. Tout d’abord, Fallyn était méfiante, elle ne savait pas comment se comporter avec cet étranger, que faire pour le satisfaire, mais entre eux s’est installé un mot de confiance, « Reste » (Stay, en VO, d’où le titre du livre). A chaque moment où ce mot était utilisé, Fallyn et Giano passaient un moment chaleureux de plus, ce qui les rapprochaient.

En lisant le résumé, je pensais à un syndrome de Stockholm. Mais il n’en est rien ! Ou en fait, peut-être que si au final, mais ce n’est pas prédominant. Bref, plus les chapitres passent et plus Fallyn grandit parfois entre un chapitre et un autre, Fallyn prend un an de plus. C’est déroutant d’ailleurs.

Tout s’enchaîne très vite, on dirait que l’auteure n’a pas voulu trop s’étendre sur cette histoire, on la sent pressée d’en finir. La mafia est évoquée mais sans trop creuser…

Fallyn était peut-être perturbée mais Giano n’était pas mieux, fort à l’extérieur, il bouillonnait de colère, de désespoir et de tristesse à l’intérieur.

La fin m’a complètement prise au dépourvu, c’était une réelle surprise. Mais pas forcément une bonne. Le geste de Giano est incompréhensible, la tentative d’explication est totalement nulle, Giano n’était en fait qu’un peureux, il fuit à la moindre difficulté ? Alors que c’est un tueur à gage ? What ?? L’auteure nous laisse enfin la liberté de choisir l’épilogue que l’on préfère pour notre héroïne. J’ai trouvé ça original mais ça m’a laissé un goût « acide » dans la bouche. J’ai encore une fois pensé que l’auteure avait voulu en finir au plus vite avec ce livre en ne faisant qu’effleurer tout ce qu’il aurait pu aborder.

Un livre qui aurait été plein de potentiel s’il avait été bien abordé par l’auteure.

His approval danced in his eyes. My stranger was happy. His angel, I would be.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s