Archer’s Voice – Mia Sheridan

archer-s-voice-418995-250-400

J'adoreRésumé : Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville tranquille de Pelion, Maine, en bord de lac, elle espère avoir enfin trouver l’endroit qui lui apportera la paix qu’elle cherche si désespérément. Lors de son premier jour, sa vie entre en collision avec celle d’Archer Hale, un homme isolé qui porte le poids d’une affreuse douleur. Un homme que personne d’autre ne voit.
Archer’s Voice est l’histoire d’une femme enchaînée au souvenir d’une nuit de cauchemar et de l’homme dont l’amour est la clé de sa liberté. L’histoire d’un homme silencieux vivant avec une atroce blessure et de la femme qui l’aidera à trouver sa voix. Une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir qu’à l’amour de tout transformer.Sans titre 1

C’est le deuxième numéro de Vendredi, c’est VO. Dans une heure, on sera samedi, mais j’ai quand même réussi à tenir le délai que je me suis imposée. Archer’s Voice est un livre dont pas mal de personnes parlent en bien. Et comme toujours j’aime tester ce que les autres ont aimé. Pour une fois, je suis d’accord avec ceux qui ont adoré !

Bree est une jeune femme qui vient tout juste de vivre un drame, elle décide sur un coup de tête de partir dans une petite ville de Pelion, où tout le monde se connaît. Là, elle fait la rencontre de Archer Hale, un jeune homme mystérieux qui ne lui répond pas quand elle lui parle. La vie n’a pas été tendre avec Archer non plus. Leur rencontre va donc petit à petit les changer.

On n’entendra jamais la voix dans ce livre, appelé pourtant « Archer’s Voice ». De toute façon, de nos jours, nos actions parlent bien plus que nos paroles.
Bree et Archer sont tous deux marqués par la vie. Ils vont apprendre à se soigner mutuellement, à effacer leurs cicatrices physiques et morales. Ils vont se soutenir face la haine et à l’incompréhension des autres. Ils vont juste s’aimer. C’est mignon, c’est beau, c’est magique ! C’est une magnifique romance qui vaut la peine d’être lue. Ce n’est pas parfait certes mais comme le dit Bree, ce sont les petites imperfections qui rendent quelque chose de parfait.

Les actions de certains personnages dans ce livres sont vraiment horribles et expose la haine des autres face aux personnes qu’ils ne comprennent pas.

Mia Sheridan me fait de l’œil avec ses autres livres, dans la même lignée que Colleen Hoover mais avec un peu plus de rebondissements. Je ne comprends vraiment pas pourquoi ses livres n’ont pas été traduit en Français.

How do you teach a man who has lost everything, not to fear it happening again ? How do you teach a person to trust in something none of us can guarantee ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s