Night Owl, Tome 2 : Last Light – M.Pierce

night-owl,-tome-2---last-light-701740-250-400

Attention, la chronique peut contenir des spoilers par rapport au premier tome

Résumé : Matt Sky a disparu. Après une escalade en solo, on a retrouvé une grande tache de sang, des lambeaux de vêtements d’alpinisme et la piste d’un animal dans la neige. Matt est présumé mort.

Hannah, sa compagne d’écriture et de jeux amoureux sait que Matt est vivant. Après les funérailles de Matt, elle s’installe sur la côte Est avec sa famille.

Nate et Seth Sky, les frères de Matt ont trouvé les derniers écrits de leur frère où il raconte les derniers jours de sa vie avec une précision déconcertante et scandaleuse. Seth veut absolument faire d’Hannah sa maîtresse. Cachés dans les bois, Matt et Hannah tentent désespérément de maintenir leur ruse et leur fusion amoureuse, mais leurs mensonges vont obliger Matt à se démasquer pour sauver Hannah qui tente d’échapper aux diffamations de Nate et de repousser les avances de Seth…

Puisque j’avais bien aimé Long Night (le premier tome de Night Owl), j’ai décidé de lire le deuxième tome. Surtout avec le mystérieux épilogue du premier tome.. Cependant, j’en suis ressortie dubitative

Bien entendu, nous retrouvons Matt et Hannah mais aussi les frères de Matt. Par conséquent, on découvre beaucoup de choses sur la personnalité des frères de Matt. Seth est cool tandis que Nate est classe.

Je me suis surtout concentrée sur l’histoire et les intrigues plutôt que sur les scènes de sexe et c’est pour cette raison que je n’en parlerai pas.
Dans ce deuxième tome, j’ai l’impression de découvrir un nouveau Matt. Et pas un nouveau Matt que j’aime bien. Non, en fait, c’est l’inverse. Matt ment juste à tout le monde pour pouvoir parvenir à ses fins. Matt ne peut pas s’empêcher de manipuler son entourage et de lui mentir et par la même occasion, faire souffrir ses proches. Il ment surtout pour pouvoir s’adonner à sa passion, passion qui prend le pas sur sa vie ainsi que sur ses relations avec les autres.
C’est tellement malsain de mettre en scène sa propre mort. Tellement malsain d’essayer de faire vendre plus de livres alors qu’il se fait passer pour mort. Et surtout comment peut-il ne pas aller en prison si en simulant sa mort, il voulait aussi toucher son héritage ? C’est vraiment très peu réaliste.
Hannah, elle, est toujours la même que dans le premier tome, un peu naïve sur les bords, elle se laisse entraîner par Matt dans sa quête de manipulation.

La mise en abysse, commencée dans le premier tome, est intéressante mais étrange. On a vraiment l’impression qu’il est possible que l’auteur de Long Night et de Last Light soit Matt et donc M. Pierce.
Après avoir simulé sa mort, Matt revient à l’anonymat, il commence d’abord à apprécier ses moments d’anonymat mais petit à petit, il se met à regretter sa décision. Cela l’embête de ne pas voir Hannah quand il veut, ou sortir quand il veut. Du coup, quelle différence avec le moment où il ne pouvait pas sortir parce que ses lecteurs le reconnaissaient ? Tout ce livre pour répondre à cette question : faut-il vivre dans l’anonymat ou non quand on est une célébrité ?

Je trouve par contre dommage que le résumé soit mal écrit et nous dévoile une bonne partie du livre.

La fin se conclu bien mais n’ouvre en aucun cas sur le troisième et dernier tome, c’est dommage. Je déteste de plus en plus Matt et Hannah. Mais encore une fois, et pour finir la trilogie, je lirais le troisième tome qui sort en Janvier.

 Ma chronique sur le premier tome

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s