Je t’ai rêvé – Francesca Zappia

je-t-ai-reve-695844-250-400

coupdecoeur

Résumé : Jour après jour, Alex se bat pour différencier réalité et illusion. Armée de son attitude décidée, sa caméra, une Boule Magique Numéro 8 et sa seule alliée (sa petite sœur), Alex mène une guerre contre sa schizophrénie et est déterminée à rester saine d’esprit suffisamment longtemps pour qu’elle puisse rentrer à l’université. Elle est plutôt optimiste sur ses chances d’y parvenir jusqu’à ce que les cours commencent et qu’elle rencontre Miles. Ne l’a-t-elle pas imaginé ?

Avant qu’elle ne s’en aperçoive, Alex se fait des amis, se rend à des fêtes, tombe amoureuse et fait l’expérience des rites de passage habituels de tous les adolescents. Mais Alex est habituée à la folie. Elle n’est pas prête à être normale.

Sans titre 1

Je t’ai rêvé est un livre dont j’ai entendu parlé plusieurs fois, mais je ne suis jamais allée voir de quoi ça parlait. A sa sortie en France, je n’ai même pas lu le résumé, je l’ai acheté.

J’ai tout de suite plongé dans l’inconnu, je ne savais pas dans quoi je m’embarquais. Pourtant Alex m’a immédiatement plu. Alex est schizophrène. Elle s’efforce de différencier ce qui est réel et ce que ne l’est pas avec son appareil photo. Elle a un principe simple, si c’est sur les photos c’est réel et sinon, elle hallucine. Mais est-ce si simple que ça ?

J’ai beaucoup aimé les questions qu’elle pose à la boule magique n°8. Alex semble assez perdue. Elle ne se confie à personne sauf à sa boule et à sa petite sœur. Sa mère voudrait l’interner donc la plupart du temps, Alex se prend la tête avec elle. Puis Alex rencontre Miles et Miles devient petit à petit son pilier. Leurs disputes sont vraiment hilarante et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire leurs discussions.

Je t’ai rêvé est un livre pas comme les autres qui évoque les problèmes psychiatriques sans être trop lourd, pas de pathos dégoulinant : Alex est une battante. Parfois Alex hallucine et nous aussi on hallucine, parce qu’on est dans sa tête et qu’on a, nous non plus, aucun moyen de savoir ce qui est réel ou non. Certaines révélations m’ont fait un choc et m’ont fait posé pleins de questions et tout ça pour nous demander si telle chose existe vraiment, si ça se passe vraiment comme ça. Bref, c’est déroutant car même à la fin du livre, on ne sait pas si tel événement s’est déroulé ou non.

Un Happy End ? Plutôt un Open End (je ne sais pas si ça se dit, mais je l’invente). Et ça me convient parfaitement. Encore une fois, la fin est-elle réelle ou non ? On n’en sait rien.

Pour conclure, j’ai adoré ce livre. J’ai pleuré avec Alex, ri avec elle et comploté avec elle. Ce livre, je ne l’oublierais pas, c’est sûr. Gros coup de cœur parce qu’il n’a aucun défaut. Bref, lisez-le, aimez-le

— Elle est mignonne comme ça, ai-je poursuivi, mais crois-moi, ça lui passe dès qu’elle s’autoproclame pape et déclare que la salle de bains est son Vatican.
— Elle a déjà fait ça ? a demandé Miles.
— Oh, oui. Plusieurs fois. La dernière fois que j’ai voulu prendre une douche, en fait. On l’entendait hurler sur les blasphémateurs jusqu’en bas de la rue.

Publicités

5 réflexions sur “Je t’ai rêvé – Francesca Zappia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s