The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy – Amy Engel

the-book-of-ivy,-tome-2---the-revolution-of-ivy-683667-250-400

jaimebien

Attention, cette chronique contient des spoilers sur le premier tome

Résumé : J’AI TOUT PERDU. MON FOYER. MA FAMILLE. L’HOMME QUE J’AIME.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin.

Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ?

CAR JE NE SUIS PLUS UNE WESTFALL, NI UNE LATTIMER. SIMPLEMENT IVY.
ET JE SUIS ENFIN LIBRE.

Sans titre 1

J’étais excitée comme une puce à l’idée de mettre la main sur la suite et fin de cette petite perle. Malheureusement, j’en ressors mitigée…

On retrouve donc Ivy, à l’extérieur de Westfall, un peu perdue, elle essaye de trouver un refuge, des vivres, etc. Au début, c’était assez angoissant de savoir si elle allait survivre dans cet environnement hostile mais après qu’elle ait trouvé cet abri (avec un peu d’aide), je n’ai pas vraiment compris vers où l’auteur voulait nous diriger. Ce n’est qu’à la fin qu’il y a un vrai suspens et encore, j’ai l’impression que ça a été ajouté à la va-vite.

Ivy était assez agaçante, même si elle s’est bien débrouillée livrée à elle-même. Elle ment toujours autant (surtout dans la première moitié du livre) que dans le premier tome. Mais, par la suite, elle devient plus honnête et, ça, j’aime.

J’ai bien aimé les personnages de Caleb et de Ashley, mais seulement parce qu’ils ont fait comprendre à Ivy que mentir ne lui était plus nécessaire. Bon, ils étaient aussi utiles à la survie d’Ivy. Je dois dire que je m’attendais surtout à une romance avec Caleb… Mais je suis quand même contente qu’il n’y ait pas eu un triangle amoureux.

Enfin, dans le résumé, on nous promet une révolution… mais où est-elle ? Je pense pour ma part que la révolution s’effectue surtout dans la tête de Ivy. Elle grandit, elle devient plus mature du haut de ses dix-sept ans.

Pour conclure, j’ai trouvé ce tome superflu et sans grand intérêt. Pour un livre de 300 pages, il y avait beaucoup de blabla pour, au final, pas grand-chose. Néanmoins, comme j’ai adoré le premier tome, j’ai été ravie de retrouver Ivy et Bishop et surtout de voir comment la vie s’organisait en dehors de Westfall.

Publicités

2 réflexions sur “The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy – Amy Engel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s