Wallbanger – Alice Clayton

cocktail,-tome-1---wallbanger-706917-250-400
J'adoreRésumé : Caroline Reynolds vient d’emménager dans un superbe appartement à San Francisco, mais sa première nuit est perturbée… par les exploits nocturnes de son voisin ! La promiscuité est d’autant plus frustrante que la jeune femme n’a pas eu d’aventure depuis près de six mois. D’ailleurs, par vengeance, Caroline surnomme le dom juan d’à-côté le « Cogneur de Mur ». Or, une nuit, excédée, c’est à sa porte qu’elle finit par cogner… pour découvrir en Simon un homme particulièrement séduisant. Peu de temps après, alors qu’ils se croisent à une fête, Caroline accepte de conclure une trêve pour apprendre à mieux le connaître. Si petit à petit ils deviennent amis seront-ils bientôt amants ?

Sans titre 1Caroline vient d’emménager dans un appartement en compagnie de son chat, Clive. Elle pense enfin avoir la paix, le soir et dormir tranquillement. Sauf que, le voisin d’à côté emmène chaque soir une fille différente (Trois en fait, un bon petit harem) dans son lit, et son lit cogne contre le mur mitoyen à celui de Caroline. Donc dur dur de dormir ! Un soir, après avoir frappé à sa porte pour lui demander d’y aller mollo sur la nenette, elle le rencontre par hasard à une soirée organisée par sa patronne et après quelques blagues bien placées, ils font une trêve…

J’adore le personnage de Caroline, j’ai même eu l’impression qu’elle me ressemblait niveau caractère ! Être dans sa tête, c’est vraiment amusant. Elle donne des surnoms aux gens (les copines de Simon, le cogneur de mur) mais elle en donne aussi à des choses plus « mystiques » (Mr. O : Son orgasme disparut)

Par contre, j’ai trouvé le personnage de Simon moins marquant, beau photographe torturé qui ne se trouve pas de copine attitrée parce qu’il voyage trop… Mouais ! Bon au moins, Caroline et lui s’entendent bien, c’est ça de gagné pour elle.

Ce que j’ai bien aimé aussi c’est d’avoir les conversations par téléphone des personnages (et pas seulement les principaux !). On a, par ce moyen, un véritable « téléphone arabe » et c’est assez drôle en soi de savoir comment telle personnage arrive à trouver une information précise.

Petit (gros) bonus à la fin du livre quand on a le point de vue de Clive, le chat de Caroline !

Néanmoins, vers la fin du livre, j’ai senti quelques longueurs notamment sur la récupération du fameux Mr. O.

En conclusion, j’ai adoré mais la dernière partie du livre s’est révélée plus ennuyeuse qu’amusante.

En cours d’exploration, je trouvai une étagère, remplie de petites bouteilles en verre. J’en fis tomber une, pour voir. Intéressant. Je reviendrais jeter un œil plus tard. Ma ronde n’était pas finie.

(Clive, le Chat)

La suite en français est annoncée en Mai 2016 et portera toujours sur Caroline et Simon.

Publicités

17 réflexions sur “Wallbanger – Alice Clayton

  1. J’en entends beaucoup parler en ce moment, et du coup il me tente bien. Mais je ne sais pas si c’est cet effet de «buzz» où parce qu’il me plairait vraiment, du coup je laisse passer un peu de temps avant de me le procurer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s