Alive – Scott Sigler

alive-729494-250-400

J'adore

Résumé : « J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?

Sans titre 1

Et ce qui devait arriver, arriva : j’ai fini Alive ! Je suis un petit peu déçue pour certaines choses, j’en attendais sûrement trop.

Em se réveille dans un cercueil. En fait, Em ne s’appelle pas Em. Elle ne se souvient plus de son nom. Elle est seulement persuadée qu’elle a douze ans. Mais au final, elle et ses compagnons (qui eux aussi sont persuadés d’avoir douze ans) semblent plus en avoir dix-neuf voire une vingtaine d’années…

Em est notre narratrice. D’abord enfermée dans un cercueil, elle parvient à s’y échapper et découvre qu’il y a d’autres personnes enfermés eux aussi dans des cercueils. Ils ne savent que très peu de choses et ne savent rien du tout sur l’endroit où ils sont enfermés. Em possède un incroyable leadership, elle ne laisse rien tomber et surtout, elle veut vivre. Sa relation avec O’Malley est étrange. Tout d’abord je ne pensais qu’il n’y aurait que lui comme personnage masculin (que notre héroïne aime bien), je pensais donc avoir notre couple principal. Mais… Non ! Il y a aussi Bishop qui correspond déjà un peu plus à Em. Je ne sais toujours pas si je préfère Bishop à O’Malley, dommage qu’ils ne soient pas un même et unique personnage. Mais laissons de côté tout le romantisme.

La question dans ce livre est tout d’abord de savoir comment choisir un bon leader, de quelle manière et comment mener un groupe (dont le leader) qui ne sait rien sur où ils sont et qui ils sont. Je trouve que cette question reflète assez bien la société actuelle.

Ensuite, nos personnages sont confrontés au mystère du lieu où ils sont enfermés qu’ils doivent résoudre. Par contre, je n’ai pas trouvé que nos personnages avaient vraiment l’impression d’avoir douze ans après la première partie. Une erreur de l’auteur ou simplement la confirmation qu’il se passe des choses que nous ne comprenons pas ? Nous avons les même doutes que les personnages. Nous aussi, on est dans le flou. Nous aussi, on veut des réponses. Et nous aussi on veut du SANG ! (Bon, je me calme).

Concrètement, il reste encore beaucoup d’interrogations, nous n’avons eu que peu de révélations à la fin du livre et tout ça renforce mon envie de lire la suite. Au final, ce premier tome nous sert surtout d’introduction aux personnages et au lieu. Le début est lent, mais c’est normal, nos personnages explorent l’endroit où ils sont enfermés. De plus, ils essayent sans cesse de se battre pour déterminer qui est le chef.

En bref, j’ai adoré la mise en place de la situation et surtout les révélations de la fin. Le final nous en révèle assez pour nous donner l’eau à la bouche mais pour moi, ce n’est pas un coup de cœur puisque je me suis ennuyée durant la première moitié du livre. C’est, malgré tout, un bon premier tome.

L’homme dit : « Tout choix a des conséquences. » Et il a raison.

Publicités

12 réflexions sur “Alive – Scott Sigler

  1. L’idée est pas mal. Mais si pendant une grande partie, ils se disputent pour le statut de leader, je vais avoir un peu mal à m’y intéresser. A lire peut-être plus tard.

    Sinon, pareil que toi: On veut du sang! Mort et désolation. 😀

    J'aime

  2. C’est le deuxième avis que je lis sur ce livre et du coup comme je disais sur un autre blog, je l’ai ajouté à ma wish-list. Le résumé me tente bien et je pense que si j’arrive à m’attacher à certains personnages je vais adorer ! ^^ A voir si le début que tu as trouvé ennuyeux ne m’ennuie pas trop quand même xD

    J'aime

  3. Personnellement, je n’ai pas décroché du début à la fin et j’ai tout simplement adoré ce livre. Effectivement, l’opposition entre O’Malley et Bishop est intéressante car les deux peuvent correspondre à Em d’une certaine manière (mais pas forcément complètement). Le suspens et les révélations sont vraiment à la hauteur d’un premier tome et il reste suffisamment d’interrogations pour les prochains tomes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s