La marque des ténèbres, tome 2 : De la trêve au combat – Sylvia Day

la-marque-des-tenebres,-tome-2---de-la-treve-au-combat-769370-250-400

Eve a survécu à ses premières semaines en tant que « Marquée » mais, novice dans la maîtrise de ses nouveaux pouvoirs, elle doit désormais subir l’entraînement qui convient à son rang. Apprendre à combattre les forces du Mal s’avère d’ailleurs une question de survie : un démon, infiltré parmi eux, tue de sang-froid. Sans compter qu’en parallèle, elle fait face à ses sentiments pour Alec Caïn et au profond désir qu’elle nourrit en secret pour le frère de ce dernier, Abel Reed…

J’attendais avec impatience ce tome 2 puisque le premier tome m’avait bien plu même si ce n’était pas un coup de cœur ! Et rebelote, toujours pas de coup de cœur, mais un univers que j’ai retrouvé avec joie !

Je me suis donc replongée avec plaisir dans l’univers fantastique que nous propose Sylvia Day. Ce tome 2 s’annonce un peu plus compliqué que le premier tome, il faut bien suivre pour ne pas être perdu, surtout dans les dernières pages.

Si l’univers me plaît toujours autant, l’action qu’on nous promet (surtout dans le titre) est quasiment absente. Et surtout, les changements de points de vue cassent toute la dynamique qu’on peut avoir d’un point de vue à l’autre. Le premier tome est vraiment concentré sur Eve et sur sa nouvelle vie de marquée tandis que ce deuxième tome est centré sur les liens entre Eve, Abel et Caïn.

Je ne me souviens plus si dans le premier tome Abel et Caïn exposait clairement leur intention de se servir d’Eve pour obtenir ce qu’ils veulent (être bien vu de Dieu entre autre) mais là c’est vraiment flagrant et énervant. De plus, même si Caïn dit tenir à Eve, j’ai eu bien du mal à le croire.

Ce tome avance très lentement pour finir sur un joli final mais qui n’a rien de super spectaculaire. Je m’attendais à un véritable entraînement des marqués en temps réels et tout, ça aurait pu être sympathique mais pas dans la tête de l’auteur. En effet, l’entraînement est vite fait emballé après le premier meurtre. Mais Eve accepte enfin sa condition et elle surprend tout au long du roman par son sens de déduction. Si Abel et Caïn pouvaient lui faire un peu plus confiance, Eve s’en sortirait à merveille.

En conclusion, nous n’avançons pas beaucoup dans l’intrigue même si nous apprenons plus de choses sur la marque et sur les marqués. Cependant, j’ai trouvé qu’il manquait parfois d’explications. La romance est largement moins présente dans ce tome-ci, laissant la place à la chasse aux Infernaux et à l’infiltré.

Mon avis sur le premier tome

Publicités

3 réflexions sur “La marque des ténèbres, tome 2 : De la trêve au combat – Sylvia Day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s