La Réelle Hauteur des hommes – Jo Ann Von Haff

la-reelle-hauteur-des-hommes-813651-250-400

J'adore

Melanie, jeune illustratrice, ne commence pas sa journée sans avoir lu le billet de neuf heures du blog La Réelle Hauteur des Hommes. Elle ne veut pas se l’avouer, mais elle a le béguin pour Littlejohn, son auteur anonyme. Sa meilleure amie, Alice, se moque constamment d’elle. Comment avoir le béguin pour un homme qu’on n’a jamais vu, et qui écrit exactement ce que les filles en mal de Prince Charmant veulent lire ?

« Littlejohn » cache plus que son vrai nom derrière ce drôle de pseudonyme. La relation virtuelle qu’il noue avec Melanie est aussi inattendue qu’enivrante. Mais plus ils se rapprochent, plus s’impose à lui la question : est-il prêt à se dévoiler ?

Sans titre 1

Je remercie énormément Netgalley et Hachette sans qui je serais passée totalement à côté de ce livre. A la lecture du résumé, je me suis tout de suite dit que c’était un livre qui sortirai des sentiers battus et en ce moment où j’enchaîne les romances et les bouquins qui ne me plaisent qu’à moitié, j’ai été totalement revigorée par cette dose de différence et de simplicité en même temps. Résultat des courses, j’ai lu ce livre en quelques heures.

Melanie, plus connue sous le pseudo MissMel dans la blogosphère, est illustratrice. Elle poste elle-même quelques-unes de ses illustrations sur son blog. Elle lit également chaque matin les articles d’un blog appelé La Réelle Hauteur des hommes, écrit par Littlejohn. Elle se retrouve dans ce qu’il écrit et commence à l’imaginer et à le dessiner en s’aidant de petits indices trouvés dans ses articles. Elle est ensuite contactée par Littlejohn lui-même quand il découvre certaines de ces illustrations le représentant postées sur le blog de Mélanie. Ils finissent par s’appeler très souvent et Mélanie a envie de le voir en vrai. Sauf que Littlejohn refuse catégoriquement.

Après avoir été aux premières loges de la naissance de cette relation par téléphone, j’ai cherché la raison de ce refus alors que l’alchimie est là ! Et c’est drôlement frustrant puisque je n’ai pas réussi à deviner. L’alternation des points de vue de nos deux personnages permet d’en découvrir plus sur Littlejohn et on sait avant Melanie le problème de Littlejohn. J’avoue avoir été sur les fesses quand Littlejohn nous confie ce fameux problème. Je ne sais pas à quoi je m’attendais, mais ce n’était sûrement pas à ça ! Bref, avec cette révélation, j’ai commencé à accélérer parce que je voulais savoir comment l’auteure allait traiter le sujet notamment la réaction de Mélanie face au problème de Littlejohn et le résultat est réussi.

Cette relation entre Melanie et Littlejohn c’est un peu la fusion de l’optimisme et de la noirceur pour créer un équilibre parfait. J’ai été très touchée par l’enfance de Littlejohn et par sa détresse et je me suis posée pas mal de question sur les personnes souffrant du même problème que Littlejohn. Même si je n’ai pas douté une seule fois de l’issue du livre et même si le seul vrai souci du couple est de savoir comment redonner goût à la vie à Littlejohn, j’ai juste adoré chaque instant passé avec eux.

En conclusion, c’est une romance pas comme les autres qui aborde de vrais problèmes, loin du glamour et des milliardaires parfaits sous la plume très belle et très sensible de Jo Ann Von Haff et qui vaut la peine d’être lu !

Name

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s