The Girl at Midnight, tome 1 : De plumes et de feu – Melissa Grey

the-girl-at-midnight-tome-1-de-plumes-et-de-feu-618754-264-432

J'adore

Sous les rues de New York, cachés aux yeux du monde, vivent les Avicen, une ancienne race d’êtres mi-homme mi-oiseau. Aucun humain ne les a jamais vus. À part Echo. Lorsqu’elle était enfant, les Avicen l’ont recueillie et à présent, âgée de 17 ans, elle joue pour eux les pickpockets à la surface. La jeune fille est maline, audacieuse, voir même insolente, mais surtout, loyale à la seule famille qu’elle connait.

Alors quand la guerre contre les Drakharin, un peuple mi-homme mi-dragon, menace à nouveau, Echo accepte sans hésiter la mission qu’on lui confie : trouver l’Oiseau de Feu, un artefact magique que l’on dit chargé d’un très grand pouvoir. Mais la jeune fille n’est pas la seule à convoiter l’objet, et Caïus, l’étrange jeune homme qui accepte de l’aider pourrait bien être la plus grande menace pesant sur cette mission…

Sans titre 1

The Girl at Midnight est un livre que j’ai lu il y a quelques temps déjà et comme la suite sort ce mois-ci, je me suis dit qu’il serait peut-être temps de le chroniquer et de le relire.

Les premières pages de ce livre ont été assez difficile à passer et à comprendre. On est plongé très rapidement dans un univers avec ses propres créatures que je n’ai vu nulle part ailleurs. Passé les premiers chapitres, je suis restée scotchée et fascinée par cet univers même si au final, seule une partie des caractéristiques de ces deux communautés mystérieuses sont évoquées. J’avoue avoir voulu plus d’informations qui manquaient par moment. La quête de ce fameux Oiseau de feu est quand même énorme et c’était vraiment étrange de voir que cette quête super importante parce que rapellons-le, l’Oiseau peut stopper la guerre, est confiée à une gamine de dix-sept ans, humaine qui plus est ! Bon, ça colle pas très bien même s’il y a pleins de facteurs qui font que c’est Echo qui se retrouve avec et puis il fallait bien une histoire, hein.

J’ai adoré découvrir la pétillante et malicieuse Echo, j’aime beaucoup les héroïnes au caractère bien trempé et à la répartie sans faille et c’est exactement ce que Melissa Grey nous livre. Les autres personnages qui gravitent autour d’Echo sont tous importants, ils vont former un petit groupe dans le futur qui influencera Echo et l’aidera à prendre des décisions. L’héroïne n’est donc pas seule, ce n’est pas une solitaire même si elle pense le contraire puisqu’elle n’est pas de la même espèce que ses amis.

La romance est très légère, forcément, on est dans du young adult. Malheureusement, dans ce premier tome, cette romance prend la direction du triangle amoureux et au final, on n’apprend pas précisément lequel Echo choisi. J’imagine donc que les prochains tomes développeront ce triangle mais j’espère que la romance restera légère.

Si l’univers est plutôt original, le contexte de guerre et de quête mythique ne sort pas vraiment de l’ordinaire. Néanmoins, la fin a néanmoins su rehausser ce petit bémol.

C’est donc un young adult, un classique du genre, a l’univers super original et qui vous fera passer un très bon moment. La suite sort très bientôt en papier et j’ai tout simplement hâte de lire la suite.

Publicités

Une réflexion sur “The Girl at Midnight, tome 1 : De plumes et de feu – Melissa Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s