Lire en VO ?!

progress

Salut la compagnie ! Pour ces vacances de Noël, pourquoi ne pas essayer/réessayer la lecture en VO ?
Vu que je suis une grande amatrice de VO et que j’ai réussi à bien comprendre l’anglais sans être fortiche dans cette matière, je vous propose mes petits conseils.

Tout d’abord, s’il y a un livre que vous voulez lire à tout prix mais que vous hésitez parce que l’anglais et vous ça fait deux, eh bien foncez quand même ! Il n’y a rien de mieux qu’une bonne motivation. Le conseil que je vous propose dans ce cas-là, c’est de s’armer de patience, de lire à votre rythme et de s’équiper d’un bon dictionnaire. Pas la peine d’acheter le super gros dico, difficile à transporter, une simple recherche internet suffit ! Mettez en favoris http://www.wordreference.com/fr/ et c’est parti ! Et si vous avez une liseuse (j’ai une Kobo donc je ne sais pas s’il y a cette fonction dans toute les liseuses) vous pouvez également utiliser le dictionnaire intégré. Ne vous arrêtez pas tous les trois mots pour chercher un mot que vous ne connaissez pas. Sachez qu’il est tout à fait possible de comprendre ce fameux mot en s’aidant du contexte et des autres mots que vous connaissez. Utilisez le dictionnaire en dernier recours, si le mot est vraiment incompréhensible mais qu’il est important à comprendre pour la suite ou si vous voulez vraiment le comprendre parce que vous le voyez toutes les trois pages sinon, vous allez vite vous dégoûter si vous vous arrêtez souvent.

Si vous n’avez pas de livre qui vous motive mais que vous voulez quand même essayer la lecture VO pour vous entraîner, vous perfectionner et pouvoir ensuite lire un futur livre VO pas encore publié mais que vous attendez avec impatience, pas de panique, j’ai encore quelques conseils dans ma manche. Le conseil basique, c’est relire des livres en VO que vous avez déjà lu en français. C’est un conseil basique mais dans mon cas, je ne l’ai pas suivi du tout. Oui, parce que parfois relire un livre qu’on a déjà lu, ça peut être lassant, on connaît les personnages, l’intrigue bref, le livre n’a plus aucun secret à nous dévoiler. Si la relecture ne vous décourage pas, tentez l’expérience, c’est marrant de comparer la version anglaise et la version française.

Moi, je ne voulais pas relire mes livres, je voulais en lire des nouveaux ! Mais moi non plus, je n’étais pas si bonne que ça en anglais (et je ne le suis toujours pas). Tout ça pour dire, qu’à la place de lire des livres, j’ai lu des mangas. Oui, des mangas en anglais ! Il y a peu de textes, les images peuvent nous aider à comprendre et surtout, il y a quelques pépites qui ne sont jamais sorties en France et qui pourtant sont géniales ! Il existe une multitude de sites internet où on peut lire en ligne ces mangas mais je vous conseille surtout http://mangafox.me/. Une petite recherche avancée permet de trouver pile poil le type de manga qu’on veut lire.

Si vous n’êtes ni convaincus par la relecture de livres ou par la lecture de mangas, il est toujours possible de se lancer dans des livres pas trop compliqués et l’un des genres où le vocabulaire n’est pas trop élaboré, c’est la romance (Les romans de Colleen Hoover, par exemple!). Il peut néanmoins y avoir un peu de vocabulaire technique comme dans les romances sportives mais ce n’est pas insurmontable. Le genre à éviter quand notre vocabulaire anglais est pauvre c’est la fantasy et/ou la science fiction. Les auteurs ont tendance à inventer des mots et à utiliser beaucoup de termes technique et généralement, ce n’est pas l’idéal pour les débutants. Mais encore une fois, rien n’est insurmontable ! Foncez dans la fantasy si c’est le genre que vous voulez lire !

Enfin, ne vous faîtes pas d’illusions, l’anglais tout comme le français est une langue complexe et bien fournie niveau vocabulaire. Ne vous dîtes pas que vous allez tout comprendre en un seul coup, c’est à force de lire que le vocabulaire s’intègre, ne vous découragez pas au moindre mot que vous ne comprenez pas, c’est normal ! Et franchement, si j’ai pu le faire, vous le pouvez largement ! 🙂

Publicités

12 réflexions sur “Lire en VO ?!

  1. J’ajouterais que si la fantasy et la SF (pour adulte) sont plus difficile, celles pour YA / Jeunesse sont tout à fait abordable, de même que l’urban fantasy ou la romance paranormale (Bit-lit chez nous), se sont les genres avec lesquels j’ai commencé de mon coté et c’est passé tout seul avec un niveau très moyen.
    Je dirais aussi de ne pas chercher systématiquement les définitions de chaque mot mais plus de « deviner » le sens du mot si le reste de la phrase vous est connu. (avec pour seule exception les adjectifs par exemple dans les descriptions qui sont la partie la plus difficile en général).

    J'aime

    1. Je ne suis pas autant entré en détail mais ce n’est pas faux pour les genres ! Même chose pour le dictionnaire mais c’est bien de quand même vérifier le sens parce que parfois on peut penser qu’avec la phrase, on comprend le mot mais au final c’est tout autre chose.

      J'aime

      1. Oui c’est important de savoir mais au tut début si on fait ça trop souvent on risque de se couper du récit et finalement de l’apprécier beaucoup moins, ce qui est décourageant.

        C’est pour ça que j’ai eu du mal au début moi, je lisais finalement très peu en VO, mais le jour ou j’ai plus ou moins abandonné mon dictionnaire et me suis juste laissé emporter par la lecture et tant pis si je ne comprend pas tout, c’est la que j’ai commencer à l’apprécier vraiment et à en lire énormément.
        Bon certes j’ai préféré les relire plus tard parce que j’étais sure que j’avais loupé plein de détails mais ça m’a permis de passer au niveau suivant en quelque sorte. Et après coup je pense que c’était indispensable, si je ne l’avais pas fait je ne serait jamais arrivé au niveau ou je suis maintenant, capable de quasiment tout lire en VO, meme les classiques.

        J'aime

      2. Ouais mais dans le cas où ce sont de vrais débutants, commencer par un livre où on ne comprend rien c’est encore plus décourageant que de vérifier du vocabulaire pour mieux comprendre. Le problème dans abandonner le dictionnaire, c’est tomber dans la compréhension superflue, tu comprends à peine mais le vocabulaire ne rentre pas et du coup, y a pas d’évolution. Après voilà, ce sont mes conseils qui se sont bien appliqués dans mon cas et je m’en sors bien 🙂 Le but n’est pas de lire le plus de livre possible mais d’en comprendre le plus.

        J'aime

  2. J’aime beaucoup lire en VO même si je ne le fais pas assez. N’aimant pas les romances, j’ai surtout repris la lecture en VO avec des séries jeunesses 🙂 Le vocabulaire est très simple et ça permet de quasiment tout comprendre.

    J'aime

      1. Je lis de la jeunesse plus âgée du style Chris Riddell (une chronique va être bientôt publiée) voire des romans adolescents. Mais Chris Riddell est très accessible pour débuter sinon, il y a les BD.

        J'aime

  3. J’adore lire en VO ! Comme toi j’ai commencé avec des mangas (ou plutôt des scans mais chut 😉 ) et après j’ai franchi le pas avec du Young adult ! Maintenant j’adore lire en vo j’ai limite du mal quand je passe sur une traduction française, j’ai l’impression que le texte se trouve dénaturé ^.^ Je lit rarement avec un dico, si je comprend pas un mot c’est pas bien grave, dans le contexte j’arrive toujours à trouver le sens de la phrase. (enfin presque). J’ai eu plus de mal pour les vieux livres : j’ai lu HG Wells en anglais, et là bonjour le vocabulaire, j’étais parfois un peu paumée XD
    Mais bon, l’important c’est de persévérer ! 🙂

    J'aime

    1. Je pense comme toi pour les traductions françaises, parfois je me demande même quelle était l’expression anglaise pour qu’ils traduisent de cette façon, haha ! Pour moi, le dico c’est essentiel si on veut vraiment progresser en anglais mais après si c’est un mot tous les trois paragraphes c’est vrai que c’est pas super grave surtout si tu comprends avec le contexte. Mais bon, vu que je suis curieuse de nature, je vais forcément chercher le mot si ça me titille 😄 J’ai participé à quelques cours de traduction littéraires sur des romans du 18-19ème siècle et c’est vrai que quelques fois certaines expressions sont très peu utilisées dans les romans de nos jours ! Un peu comme le français d’ailleurs… Mais oui comme tu dis, l’important c’est de persévérer 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Ouais mais pour le dico, moi ça me gène si je dois m’arrêter dans ma lecture, ça me me coupe ! ^^ Après des fois je retiens des mots et je vais les checker après coup. ça en jette tes cours de traduction littéraire ! :O

        J'aime

  4. Super intéressant cet article ! Je lis souvent en anglais. J’ai commencé par des éditions bilingues et je lis désormais sans traduction. Il faut parfois ne pas être trop perfectionniste et poursuivre sa lecture si on a saisi l’idée globale de la phrase. J’avais tendance à traduire chaque mot que je ne comprenais pas et ça ne me motivait pas vraiment donc j’abandonnais vite ma lecture. Merci pour tes conseils en tout cas 🙂

    J'aime

    1. Merci 🙂 Bah dis donc, y a pas beaucoup d’amateur de dictionnaire x) Non mais je comprends, moi aussi ça me bloque de tout traduire, mais ça me bloque aussi de ne pas savoir un mot qui est important dans l’histoire. Il suffit juste de trouver le juste milieu ahah ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s