Le jugement des six, tome 1 : Hope[less] – Melissa Haag

couv9654589

resume-2

Le cerveau de Gabby fonctionne comme un véritable radar, ce qui s’avère très pratique pour éviter les gens. Surtout les hommes. Ils semblent tous un peu trop l’apprécier. Sa différence l’a rendue solitaire, mais elle s’y est habituée. Plutôt bien. Même si, au fond, elle regrette de ne pas savoir pourquoi elle est différente des autres.

En quête de réponses, elle découvre alors une communauté secrète de loups-garous. Elle va s’immerger dans leur culture et apprendre à connaître leur monde, jusqu’à sa rencontre avec Clay. Il est négligé, sujet à des sautes d’humeur, intense sans avoir besoin d’ouvrir la bouche, et il croit que Gabby est faite pour lui.

Elle va devoir employer tous les stratagèmes possibles pour convaincre Clay de s’en aller, et toute sa volonté pour ne pas tomber amoureuse de lui en découvrant peu à peu l’homme qui se cache sous des abords aussi frustes.

Avec Hope[less], le premier tome de la série Le Jugement des Six, plongez dans le monde captivant des loups-garous, où les jeunes femmes sont douées d’aptitudes inexpliquées

avis

C’est parce que j’ai vu que quelqu’un avait chroniqué ce livre que je me suis laissée tenter. Son résumé aussi rendait le livre plutôt intéressant.

La situation initiale m’a laissé quelque peu perplexe et était peut-être un peu trop rapide à mon goût… Gabby, 16 ans, apprend l’existence des loups garous par Sam, lui-même un loup-garou. A partir de là, Sam lui propose de venir habiter chez lui puisque de toute façon, elle est orpheline et de l’accompagner à l’endroit où une partie de la meute réside. Gabby est spéciale, elle a le « potentiel » de devenir l’âme sœur d’un loup. Mais lequel ? C’est là que Gabby doit supporter un ballet incessant de mâles toutes les 6 semaines jusqu’à ses 18 ans, c’est quelque chose qu’elle déteste parce qu’elle ne veut pas d’âme sœur. Pas de chance pour elle, c’est au dernier rassemblement qu’elle rencontre son âme sœur « possible ». Il s’appelle Clay et il ne parle pas. En tout cas, il ne parle jamais directement avec Gabby. Par un concours de circonstances, Gabby et Clay finissent par vivre ensemble avec colocataire pour que Gabby puisse aller à l’université. Commence alors une cohabitation plutôt marrante puisque Clay reste sous sa forme de loup et se fait passer pour un chien. Tout le reste du livre, on suit cette cohabitation, Clay ne parlant pas, c’est Gabby qui fait toute la conversation. Au début, c’était plutôt marrant de voir ce dialogue à un seul sens mais ensuite le comportement de Clay m’a très vite énervé. Une explication est fournie mais je l’ai trouvé totalement débile et illogique…

Les premières  pages posent le décor, le rôle que doit jouer Gabby et décrivent les pouvoirs étranges que Gabby possède. J’ai bien aimé la façon dont est gérée la meute de loups, j’ai trouvé son fonctionnement plutôt original même s’il m’a laissé plutôt perplexe par moment. C’est surtout le système d’introduction qui m’a mise mal à l’aise. Enfermer une jeune fille avec dix hommes pour voir si elle plaît ou non à ces dix hommes ? Complètement barge !

Puis j’ai été plutôt déçue par les pages suivant l’introduction à la meute et les nombreuses réunions  auxquelles Gabby doit assister. En effet, la routine s’installe et l’histoire en devient presque monotone. Vu que c’est un livre avec des loups garous, je m’attendais à beaucoup plus d’action mais aussi à des scènes d’amour. Cependant, le livre étant un young adult, j’aurais dû ne pas avoir beaucoup d’espoir côté sexe mais c’est à peine si on voit le côté « amour » en dehors des dernières pages. Enfin, j’ai regretté le peu d’information sur le passé des deux personnages principaux.

J’ai appris à la fin de ma lecture que c’est un projet en plusieurs tomes avec une intrigue principale en fond mais j’ai trouvé que ce premier tome ne donnait pas assez envie d’en savoir plus sur cette fameuse intrigue puisque celle-ci n’est pas abordée dans ce premier tome.

En conclusion, certaines idées sont bien sympas mais il y a un gros passage à vide au milieu du livre puis on est bombardé par une multitude de scènes d’action et de scènes romantiques à la fin ce qui fait que le livre n’est pas très équilibré. Malheureusement, je ne pense pas lire la suite.

note 3et

Publicités

Une réflexion sur “Le jugement des six, tome 1 : Hope[less] – Melissa Haag

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s