Charley Davidson, book 11 : Eleventh Grave in Moonlight – Darynda Jones

charley-davidson-tome-11-eleventh-grave-in-moonlight-809844-264-432

resume-2

A typical day in the life of Charley Davidson involves cheating husbands, missing people, errant wives, philandering business owners, and oh yeah…demons, hell hounds, evil gods, and dead people. Lots and lots of dead people. As a part time Private Investigator and full-time Grim Reaper, Charley has to balance the good, the bad, the undead, and those who want her dead. In this eleventh installment, Charley is learning to make peace with the fact that she is a goddess with all kinds of power and that her own daughter has been born to save the world from total destruction. But the forces of hell are determined to see Charley banished forever to the darkest corners of another dimension. With the son of Satan himself as her husband and world-rocking lover, maybe Charley can find a way to have her happily ever after after all.

avis

C’est plutôt impressionnant de se dire qu’on suit une série depuis onze tomes déjà. Bien sûr, il y a d’autres séries beaucoup plus « grosses » qui existent et que j’ai lues mais j’ai vraiment adoré et j’adore toujours chaque tome de cette série. J’ai eu de la chance de recevoir une version epub via netgalley puisque ce tome ne sort que le 24 janvier et très franchement, j’ai sauté de joie quand j’ai reçu le mail me disant que j’avais accès !

Bref, très de blabla, retrouver Charley dans ses aventures, c’était comme retrouver une meilleure amie super rigolote dont chaque pas dans sa vie est une nouvelle aventure. Le livre s’ouvre sur un petit récapitulatif sous forme de séance de psychanalyse qui nous rappelle que Charley a vraiment encore beaucoup de choses à faire avant d’être enfin en paix ! Comme dans les tomes précédents, Charley est très très occupée à gérer plusieurs affaires en même temps qui parfois se rejoignent. Pour ne citer que quelques-unes de ces fameuses affaires, Charley va s’occuper des Foster, la famille qui « volé » Reyes et l’a refilé au méchant Earl Walker, ou en tout cas elle va tenter de découvrir qui ils sont vraiment, elle va aussi tenter de démasquer un homme qui envoi des SMS très dérangeant à Amber ce qui semble indiquer qu’il la suit dans ses déplacement mais elle va aussi essayer de sauver son oncle qui risque de se faire tuer par un type bien rancunier. On avance un peu dans l’intrigue principale qui, je le rappelle, consiste à emprisonner trois dieux maléfiques et ainsi sauver Beep (parce que bah les méchants dieux veulent l’utiliser comme portail, pauvre bébé) et on avance aussi sur la réelle identité de Charley car même si on sait à ce stade de la série qui elle est, il reste encore bien des mystères notamment sur ses pouvoirs. D’ailleurs en parlant de pouvoirs, Reyes va donner de très bonnes leçons à Charley pour qu’elle maîtrise ses pouvoirs et elle se débrouille enfin pour faire ce qu’elle veut avec ! Charley a également quelques interactions avec des enfants et c’est d’autant plus déchirant qu’elle ne sait pas du tout quand elle pourra revoir son petit bébé.

Côté romance, Reyes et Charley sont toujours aussi chauds comme de la braise et toujours aussi amoureux l’un de l’autre. Je pense que Charley est définitivement la plus drôle et la plus badass des héroïnes et que Reyes est le mari le plus cool de la planète. On a également quelques scènes entre Osh, Charley et Reyes où ils parlent tous les trois de l’avenir de Beep et sa future relation avec Osh et ça promet (bon ok, c’est encore un bébé, mais Osh a l’air tellement dévoué à Beep !!). J’espère qu’après la fin des aventures de Charley, on aura un spin-off avec Beep et Osh !

Eeeeet encore un gros coup de cœur avec Charley Davidson ! C’est dingue de se dire qu’après onze tomes, j’adore et j’adhère toujours à cette saga. L’humour, l’action, la romance et le suspense sont toujours aussi présents que dans les tomes précédents. Donc voilà, c’est un livre que j’ai lu en quelques heures, il apporte certaines réponses au niveau de l’intrigue principale mais il se termine aussi sur un cliffhanger de malade ! Je pense même que c’est l’un des plus gros cliffhanger après l’amnésie de Charley !

 Et maintenant je m’en veux de l’avoir lu aussi vite parce que je veux trop la suite !

note coup-de-coeur-1

Publicités

8 réflexions sur “Charley Davidson, book 11 : Eleventh Grave in Moonlight – Darynda Jones

  1. J’avais bien aimé cette série, mais je l’ai laissée de côté et je ne me souviens plus trop du dernier tome que j’avais lu. Mais je la continuerai d’autant que comme tu le dis, Charley a ce petit côté bonne amie 🙂

    J'aime

      1. Moi non plus, j’utilise photofiltre, et uniquement la première version car je trouve les nouvelles trop compliquées ahah une vraie galère ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s