Bungô stray dogs, tome 1 – Kafka Asagiri et Harukawa 35

couv43891792resume-2

Après avoir été expulsé de son centre d’accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue… il rencontre alors un étrange jeune homme du nom d’Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l’Agence des Détectives armés, une troupe d’enquêteurs aux pouvoirs paranormaux, à la recherche d’un mystérieux tigre mangeur d’hommes. Atsushi semble avoir d’étroits liens avec ce tigre, et se retrouve enrôlé malgré lui parmi ces fameux Détectives sur l’initiative de Dazai. Action et batailles entre illustres écrivains à Yokohama !
Découvrez un titre qui redonne vie à de célèbres écrivains qui ont troqué leur plume contre des pouvoirs surnaturels. Bungô Stray Dogs mêle avec brio fantastique et littérature classique.

avis

Plus jeune, j’étais une grande fan de mangas, et même si je le suis toujours, j’en lis beaucoup moins et je ne commence pas de nouvelles séries mais Bungô stray dogs m’a vraiment tapé dans l’œil !

Dans un univers ficitf, Atsushi s’est fait expulsé de son orphelinat et se retrouve dans la rue, sans nourriture et sans argent. Même si ce début est très sérieux, l’ambiance change très rapidement avec sa rencontre avec Dazai. Celui-ci apprend à Atsushi qu’il fait partie de l’Agence des Détectives armés et qu’ils possèdent tous des pouvoirs surnaturels.

Les détectives aux pouvoirs surnaturels ne sont pas vraiment une innovation dans l’univers du manga, mais couplés à une histoire intéressante et mystérieuse et à des dessins très soignés, Bungô stray dogs arrive à tirer son épingle du jeu. Ce premier tome pose les bases d’un univers riche aux personnages haut en couleurs et parfois même très différents. Bien que le personnage principal soit Atsushi, j’ai beaucoup aimé Dazai qui, sous ses airs de suicidaire qui craint la douleur, cache bien son jeu !

Le tour des personnages n’est pas encore fin, il y a donc encore de la marge pour me surprendre mais ce tome utilise les codes du manga par excellence en ne dévoilant que le strict nécessaire et en concluant sur un petit cliffhanger qui donne envie d’enchainer avec le deuxième paru.

Les dialogues sont parfois trop pauvres, ils sont, pour moi, le seul défaut de ce premier tome.

En conclusion, c’est un excellent premier tome qui donne envie de continuer la série !

Merci à Livraddict et aux éditions Ototo de m’avoir fait découvrir ce manga 🙂note 4et

Publicités

4 réflexions sur “Bungô stray dogs, tome 1 – Kafka Asagiri et Harukawa 35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s