The Black Dagger Botherhood (La Confrérie de la Dague Noire), book 15: The Chosen

Xcor, leader of the Band of Bastards, convicted of treason against the Blind King, is facing a brutal interrogation and torturous death at the hands of the Black Dagger Brotherhood. Yet after a life marked by cruelty and evil deeds, he accepts his soldier’s fate, his sole regret the loss of a sacred female who was never his: the Chosen Layla.

Layla alone knows the truth that will save Xcor’s life. But revealing his sacrifice and his hidden heritage will expose them both and destroy everything Layla holds dear—even her role of mother to her precious young. Torn between love and loyalty, she must summon the courage to stand up against the only family she has for the only man she will ever love. Yet even if Xcor is somehow granted a reprieve, he and Layla would have to confront a graver challenge: bridging the chasm that divides their worlds without paving the way for a future of even greater war, desolation, and death.

As a dangerous old enemy returns to Caldwell, and the identity of a new deity is revealed, nothing is certain or safe in the world of the Black Dagger Brotherhood, not even true love . . . or destinies that have long seemed set in stone.

Bon bah j’ai été plutôt déstabilisée par les choix de l’auteur concernant ce tome.

On se retrouve là où on s’était arrêté dans le tome précédent, Layla a bien accouché de deux magnifiques bébés, Blay et Qhuinn sont super heureux, Xcor est toujours enfermé et surveillés par la confrérie…

Et donc, comme J.R Ward nous a habitué, il y a encore une fois, moult de points de vue avec entre autre celui de Blay ; Qhuinn, Layla, Xcor, V, Throe, Tohr et Trez. J’ai pas très bien compris ce que Trez foutait dans ce tome, mais au final, j’ai bien aimé l’avoir. Depuis son tome et la mort de sa chère et tendre, j’étais super triste pour lui. Mais ne vous inquiétez pas, ça commence à s’arranger et de la bonne façon !

Bref, revenons à l’histoire principale de ce tome : Xcor et Layla ! On découvre enfin l’histoire tragique et l’enfance malheureuse de Xcor, je vous jure, si je pouvais tordre le cou de certains personnages, je le ferais ! Xcor, et on l’apprend dans les premières pages, s’est fait rejeté par son père et par sa mère à cause de sa malformation et depuis ce moment, il ne vit pas une enfance heureuse, il se fait souvent frapper et par la suite, il se fait encore abandonner ! J’avais très envie de prendre Xcor dans mes bras, mais Layla était déjà là. D’ailleurs, du côté de Layla, ça ne va pas fort non plus.  Qhuinn pète un câble, et c’est là que j’ai commencé à ne plus rien comprendre. Qhuinn devient presque fou ! Et ce à cause de Layla parce qu’elle a fricoté avec l’ennemi alors qu’elle était enceinte ! Et donc dans ce tome, Qhuinn devient un vrai connard et Blay ne le soutient plus.

Autre chose que je n’ai pas compris avec Layla, elle sait que l’un des membres de la confrérie a un lien biologique avec Xcor et pourtant, ce n’est que vers la fin du bouquin qu’elle aborde ce sujet. Pourquoi avoir attendu tant de temps ?

Du côté de V, je pensais que tout irai bien, mais au fil des pages on se prend une claque lorsqu’il a une révélation sur son couple… J’ai un peu l’impression de voir un Rhage numéro 2, parce que dans The Beast, ça n’allait pas fort entre Rhage et Mary… J’espère que V va se reprendre en main, sincèrement !

Enfin, Lassiter prend conscience de ses responsabilités et il a du mal à les accepter. On n’a pas son point de vue mais j’avoue que j’aurais bien aimé l’avoir…

Sinon, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas tellement d’action mis à part l’éternelle bataille de fin. On se concentre plus sur les problèmes de couple, et même si j’apprécie, ça reste quand même plat comme tome.

En conclusion, des choix de scénarios bizarres qui m’ont fait mal au cœur, une suite qui risque de se concentrer sur V et sur Trez (je joue la devineresse là) mais il n’empêche que j’ai beaucoup aimé certains passage et que c’était un énorme plaisir de retrouver un Xcor doux comme un agneau et une Layla qui prend enfin les choses en main ! La grosse question à laquelle je ne peux toujours pas répondre : Y aura-t-il un happy ending pour tout le monde ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s