Royal Bastards – Andrew Shvarts

Traduction par Mille et une lectures

Être un bâtard craint. Tilla le sait. Son père, Lord Kent de la Province de l’Ouest, l’aimait quand elle était petite mais il l’a rejetée dès qu’il a eu des enfants légitimes.

A seize ans, Tilla passe ses journées à explorer les tunnels oubliés depuis longtemps, sous le château avec son demi-frère, Jax et passe ses nuits à boire avec les servants, s’écroulant sur le sol de Jax tandis que sa chambre au château prend la poussière. Tilla désire secrètement s’assoir aux côtés de son père, resplendissante dans une robe scintillante, à apprécier les festins avec le reste de la famille. A la place, elle s’assoit avec les autres bâtards, comme Mile de la Maison Hampstedt, un érudit maladroit, amoureux de Tilla depuis qu’ils sont enfants.

Puis, à une fête organisée en l’honneur de la Princesse Lyriana en visite, elle choque tout le monde en choisissant de s’asseoir à la table des bâtards. Avant même de le savoir, Tilla entraîne la princesse dans une expédition nocturne. Avec Jax, Miles et Zell, un guerrier Zitochi venant du nord, ils tombent sur un crime qu’ils n’étaient pas censés voir.

La rébellion se prépare à l’ouest et un coup d’état brutal laisse l’oncle de Lyriana, l’Archmagus royal, mort et Lyriana, la suivante sur la liste. Le groupe s’enfuit, poursuivi sans relâche par des mercenaires meurtriers; leurs propres parents ont mis un prix sur leur tête pour éviter que le roi et ses puissants Mages royaux de découvrir la trahison.

Les bâtards s’unissent, réalisant qu’eux seuls ont le pouvoir d’éviter une guerre civile qui déchirera leur royaume – s’ils peuvent prévenir le roi à temps. Et s’ils arrivent à survivre à leur voyage.

Bon, comme vous avez lu l’énorme synopsis, vous connaissez les premières pages. C’est donc l’histoire de quatre bâtards et d’une princesse qui s’enfuient après avoir assisté à quelque chose qu’ils n’auraient pas dû voir.

Pour une fois, ce n’est pas la princesse que nous suivons mais la bâtarde qui hésite entre la vie simple des villageois et le confort des nobles. C’est en fuyant qu’elle découvre enfin qui elle est vraiment.

Les quatre autres personnages qui accompagnent Tilla sont tous très différents mais intéressant à leur manière. On a Jax, le demi-frère de Tilla qui n’a pas vraiment de but dans la vie, Zell, qui fait partie d’une tribu barbare, il est dur à l’extérieur mais très touchant à l’intérieur, Miles, le bâtard aimé par le côté noble et enfin la jeune princesse Lyriana que je détestais au début mais que j’ai applaudi à la fin.

Dans ce premier tome, on plonge dans un monde rempli de complot et de magique où pas mal de gens veulent prendre la place du roi, le père de Lyriana. On découvre ce monde, morceau par morceau, sans précipitation, ce qui contraste beaucoup avec l’atmosphère globale. En effet, après les premiers chapitres, on se retrouve dans une course effrénée, pleine d’action et de suspens si intense que j’ai tourné les pages très rapidement. Les protagonistes sont jeunes mais n’hésitent plus à donner la mort pour sauver leur vie et éviter la guerre.

Je me suis très attachée à Tilla qui, malgré son conflit intérieur face à son père, préfère  penser à son frère plutôt qu’à elle.  Je l’ai trouvée plutôt éloignée des autres personnages féminins que l’on retrouve dans les livres du même genre. Elle n’est pas têtue ni capricieuse, elle soutient « sa bande » sans vraiment la guider et tout en donnant de très bons conseils.

Tout n’est pas plat et même quand on pense que l’action prend fin, on se retrouve avec un twist de malade.

En conclusion, un vrai page-turner Young Adult et une vraie surprise qui a le potentiel de devenir un coup de cœur ! J’ai vraiment hâte de la suite même si ce premier tome ne sortira en VO qu’en juin 2017 !

Publicités

2 réflexions sur “Royal Bastards – Andrew Shvarts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s