The Ancestor, book 1 : Red Sister – Mark Lawrence

Prix : 10,59€ (Numérique), 18,78 € (HB), 16,28 € (PB)
Edition : HarperVoyager
Date de sortie : 04/04/2017

Traduction de Mille et une Lectures

Je suis née pour tuer – les dieux m’ont créée pour détruire.

Au Couvent de Sweet Mercy, les jeunes filles sont élevées pour devenir des tueuses. Quelques-unes possèdent du sang ancien et démontrent des talents rarement vus depuis que les tribus se sont échouées à Abeth. Sweet Mercy affûte les talents de ses novices jusqu’à ce qu’ils soient mortels : il faut dix ans pour apprendre à  une Soeur Rouge la voie du couteau et du poing.

Mais même les maîtresses de l’épée et de l’ombre ne comprennent pas ce qu’elles ont acheté quand Nona Grey, une enfant de huit ensanglantée, est amenée dans leurs couloirs, faussement accusée de meurtre mais coupable de bien pire.

Sauvée de la potence, Nona est recherchée par des ennemis puissant et ce pour une bonne raison. Malgré la sécurité et l’isolation du couvent, son secret et son passé violent la retrouvera. Sous un soleil mourant qui brille sur un empire en ruine, Nona Grey devra accepter ses démons et apprendre à devenir un assassin mortel s’il elle veut survivre…

Bon, ça va être un avis court parce que très franchement, je sais pas quoi dire de plus au vu de ma déception…

Malgré un résumé alléchant, j’ai lu ce bouquin petit bout par petit bout jusqu’à me rendre compte que j’avais beaucoup de mal à comprendre l’histoire. Du coup, je me suis posée pour le lire d’une traite et le résultat est plutôt décevant.

On suite Nona, une petite fille de 9 ans au début du livre recueillit dans un couvent pour être entraînée à devenir une super nonne… Sachant que ces super nonnes peuvent être spécialisées dans différents domaines. Nona grandit au fur et à mesure qu’elle passe les niveaux et en même temps, elle est recherchée car elle a faillit tuer un homme puissant.

Le seul problème c’est que même s’il y a avait quelques bouts d’action, le tout était trop statique, trop plat et surtout ennuyeux  ! Une bonne grosse partie de l’histoire (pour ne pas dire carrément tout le bouquin) se déroule dans le couvent. C’est vrai que les Soeurs sont plutôt cool et classes (enfin je veux dire, des Soeurs qui se battent au couteau, c’est pas trop cool ça?) mais ça manque de substance au niveau de l’univers. J’ai commencé à m’ennuyer vers le milieu du bouquin parce que je n’ai compris quelle était précisément l’intrigue. Les différentes tribus sont expliquées mais pas assez pour toutes les comprendre pour bien entrer dans l’univers. Pour moi, ce bouquin n’était pas assez complet et ne m’a pas donné envie d’en savoir plus surtout…

Sur Goodreads, il a une super note et pourtant j’ai l’impression d’être vraiment passée à côté de quelque chose de bien…

En conclusion, un nouvel auteur que je découvre mais c’est malheureux que ce soit avec un bouquin que je n’ai pas apprécié.

Publicités

5 réflexions sur “The Ancestor, book 1 : Red Sister – Mark Lawrence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s