Les contes inachevés, tome 1 : La vilaine belle-soeur – Aya Ling

Prix : 5.99€ (Numérique)
Edition : MxM Bookmark
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 23/08/2017

En déchirant par mégarde un vieux livre d’images, Kat est téléportée dans le monde de Cendrillon, où elle incarne Katriona, l’une des hideuses belles-sœurs ! En tant que jeune fille de noble lignage, sa vie change du tout au tout et elle doit apprendre à survivre aux lois de ce nouvel environnement, à commencer l’épreuve de passer les portes avec une robe à arçeaux… Pour revenir chez elle, elle va devoir compléter l’histoire, jusqu’à ce qu’ils soient heureux et aient beaucoup d’enfants. Mais les obstacles sont de taille : l’autre belle soeur est belle à s’en damner, la marraine la bonne fée est aux abonnées absentes et le prince – carrément canon, soit dit en passant – déteste les bals.

Dans de telles conditions, arrivera-t-elle seulement à rentrer chez elle… ?

Waouh ! Quel livre ! J’ai vraiment accroché du début à la fin (et j’y ai passé une partie de ma nuit) et très franchement, j’en redemande encore !

Dans les premières pages, on découvre la vie « ordinaire » de l’héroïne, Kat. Sa mère, sa soeur, son lycée et ses livres ! Kat est une passionnée de lecture mais elle a tellement de livres, qu’ils envahissent également le grenier. Malheureusement, sa mère souhaite faire de la place et Kat est contrainte de faire repérage puisqu’elle ne veut pas vendre des livres rares. Puis elle tombe sur le conte de Cendrillon et là les affaires commencent !

Kat est donc transportée dans un conte connu de tous sauf que… il est très différent de ses souvenirs (et du nôtre!). De plus, Kat n’incarne même pas Cendrillon mais l’une des méchantes belle-soeurs (oups!). Pour le coup, le déroulement des événements était totalement imprévisible et j’adore marcher dans le noir avec un livre tant que l’auteur sait où il va. Dans ce cas-là, l’auteure sait parfaitement ce qu’elle fait et le tout donne un livre original et (quasi-) imprévisible.

Côté personnage, Kat est une jeune fille maladroite et timide devant les garçons. Pourtant, quand elle apprend que pour sortir du conte il faut un happy end pour Cendrillon, elle se transforme totalement. Elle devient une jeune femme confiante, loyale et qui risquerait tout pour atteindre ce happy end et retrouver sa famille. Mais le hic, c’est que Kat se retrouve de plus en plus impliquée avec les personnages tant sentimentalement qu’amicalement et forcément, quitter ce monde et quitter ce conte est difficile pour elle alors qu’il y a encore tant de choses à faire ! C’est ce que j’ai vraiment aimé à propos de Kat. Au lieu de juste s’occuper de la fin du conte, elle a également essayé de changer certaines pratiques révoltantes présentes dans le conte.

Niveau écriture, la traduction est intéressante et accessible malgré le retour au XIXème siècle et c’est là que le bat blesse. Les dialogues de certains personnages sont trop accessibles, trop langage du XXIème pour être crédible à cette époque. Je ne peux pas comparer avec la VO puisque je ne l’ai pas lue mais je trouve dommage de ne pas avoir fait assez de recherche ou d’avoir un peu plus travailler cette traduction.

En conclusion, ce fut une bonne découverte, un gros coup de coeur plein d’originalité. Je me suis attachée à Kat et j’ai vraiment très envie de lire la suite, où l’on suivra toujours les aventures de Kat !

8 réflexions sur “Les contes inachevés, tome 1 : La vilaine belle-soeur – Aya Ling

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s