Ashlon – H. Roy

Prix : 9.99€ (Numérique), 13.99€ (Papier)
Edition : J’ai Lu
Date de sortie : 03./04/2019

A Aurora, chaque citoyen a sa place, mais une place se mérite.

L’avenir de Sigal, destinée à transmettre le Savoir, semblait tout tracé avant que sa sœur ne fasse une chute fatale. Contrainte de prendre sa place au cœur de l’Essaim, le bras armé de la cité, la jeune femme de 18 ans est propulsée dans un univers impitoyable et lutte chaque jour pour se montrer à la hauteur de sa mission.

Lors d’une ronde, le destin met sur sa route un inconnu dont la présence sur le territoire est sans doute illégale. La LOI voudrait qu’elle le dénonce, voire qu’elle le tue. Or, pour une raison obscure, Sigal n’est pas certaine de pouvoir s’y résoudre. Et cela pourrait lui valoir de très gros ennuis…

Ashlon est un one shot que j’attendais même s’il n’y avait pas beaucoup d’informations dessus, je l’ai commencé totalement à l’aveugle.

Sigal vit à Aurora, une ville où à l’image des Amazones, les femmes occupent les postes les plus importants et les hommes aux tâches plus ingrates même si au final, il n’y a pas tellement d’informations sur ce que font les hommes. Ici, ce qui nous intéresse, c’est le rôle des femmes dans cette société. Aurora est décrite comme une ville où les femmes sont protégées des barbares et où chacune a sa place. Pourtant, à mesure que Sigal explique les fonctionnements de sa ville, on se rend compte avec elle que ce qui est pratiqué à Aurora est une forme de soumission à des règles et des coutumes débiles. Un exemple fragrant est que chaque femme doit enfanter et se marier à un homme car c’est le Devoir…

Sa rencontre avec Ashlon lui permet d’étendre un peu plus son horizon et de lui donner l’espoir d’un autre choix de vie même si ce n’est pas à Aurora. En fait, les habitants d’Aurora sont tellement cantonnés dans leur ville qu’ils pensent que leur mode de vie est le seul à être viable.

Sigal est loin d’être un personnage violent comme ses comparses soldates, elle devait embrasser une autre carrière que celle d’être soldate mais un événement malheureux lui enlève ce choix et c’est en partie autour de ce thème du choix et de la liberté que tourne le roman.

Malgré ce thème plus qu’intéressant, j’ai senti que ce one-shot aurait pu être plus. Au final, on ne voit que très peu Ashlon, ses scènes sont parfois ellipsées donc je n’ai pas très bien compris comment un lien si fort entre Ashlon et Sigal a pu être construit. D’ailleurs, je trouve ça étrange d’avoir donné le titre à un personnage qu’on voit relativement peu. L’univers dépeint est quant à lui trop peu développé, j’aurais aimé découvrir les autres villes de la péninsule de Baja (d’une autre façon que dans le récit d’autre personnages) et ne pas être cantonnée à la ville d’Aurora. Même les révélations de la fin ne servent qu’à arranger les choses et ne sont pas utilisées par la suite (ou en tout cas, on n’en est pas au courant). Selon moi, cela aurait pu déboucher sur pas mal de choses intéressantes qui ne sont pas exploitées.

En bref, un one-shot sympathique mais qui, par son format, semble bien trop court et pas assez exploité et développé.

Une réflexion sur “Ashlon – H. Roy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s