Destins troublés – Geneva Lee

Prix : 9.99€ (Numérique), 17€ (Papier)
Edition : Hugo Roman
Collection : New Romance
Date de sortie
: 05/09/2019

Faith a eu un passé troublé, mais elle est déterminée à mettre de l’ordre dans sa vie.

Elle habite maintenant dans une petite ville, elle travaille pour sa meilleure amie et essaie d’être une bonne mère pour Max, son fils sourd de quatre ans ? Lors d’une réunion des narcotiques anonymes, elle rencontre Jude, un homme mystérieux qui semble la défier dés la première minute? Elle ne peut nier qu’il est non seulement intrigant, mais aussi magnifique. Elle est attiré par lui, mais elle sait que Jude est dangereux pour son cœur. Faith essaie de rester loin de Jude, mais celui-ci persiste et lentement, il se faufile dans sa vie. Faith ne peut se pardonner son passé, ses faiblesse et la dépendance. Jude pourra-t-il lui donner une seconde chance?

Après tout, elle ne sait rien de lui.

J’ai connu le travail de Geneva Lee avec sa saga Royal saga qui était bien plus osée que ce one-shot qui ne restera pas bien longtemps dans ma mémoire. D’ailleurs, cet avis est court parce que j’ai accroché à très peu de choses.

J’ai eu un problème avec ce livre, c’est que je me suis concentrée sur le mystère montré par les chapitres du passé et non plus sur la romance Jude/Faith qui, franchement, m’ennuyait assez. La romance était donc bateau, peu originale et facilement oubliable.

J’étais donc bien plus investie dans ma recherche de vérité sur le passé de Faith et je voulais surtout savoir si j’avais raison. Tout le reste est passé en second plan ce qui fait que les personnages ne m’ont pas marqué.

Je pensais également que le fils sourd de Faith aurait une place un peu plus importante mais il est peu présent et peu développé alors que ça aurait pu être intéressant de voir plus d’interaction entre lui et Faith.

Enfin, attention au sujet abordé (les addictions) qui peut déborder sur des scènes assez violentes. Je pense notamment à une scène de viol, au tout début du roman (page 69 très précisément).

En bref, un roman passable qui s’oublie très vite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s