L’arrache-mot – Judith Bouilloc

Prix : 15.90€ (Papier), 10.99€ (Numérique)
Edition : Hachette
Date de sortie :  22/05/2019

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

Pour tout vous dire, j’ai d’abord été intéressée par ce livre à cause de ce que les lecteurs lui reprochaient : sa ressemblance avec la Passe-miroir. Et effectivement, de gros éléments sont similaires à la saga. (Jusqu’au titre qui est lui aussi un mot composé et qui définit le pouvoir de l’héroïne. Hm.)

On suit Iliade, jeune arrache-mot capable de donner vie aux histoires qu’elle lit. Elle accepte le mariage qui lui est arrangé juste parce qu’elle est intriguée, ce que je trouve assez marrant. Outre ce point, son pouvoir est sympa, c’est une bonne idée et il est utilisé tout au long de l’histoire mais le reste des personnages, y compris sa grand-mère cracheuse de feu et son mystérieux fiancé, m’ont laissé de marbre.

L’univers est très superficiel. On ne sait pas où on est, à quelle époque ou encore comment se fait-il que des gens manifestent des pouvoirs comme ça. Par contre, les auteurs que Illiade lit sont des auteurs que nous connaissons tous (Homère, Baudelaire etc.) mais aucun indice encore une fois où se trouve temporellement parlant cet univers. C’est dommage, je pense que ça aurait apporté un vrai plus à l’histoire, en vérité c’est un super filon mais pas assez exploité. Néanmoins les citations de ces auteurs sont bien choisis et j’ai aimé en découvrir certaines.

Contrairement à la Passe-miroir qui peut paraître lourd niveau descriptions, ici il n’y en a quasiment pas et les dialogues sont souvent ridicules. Le fiancé d’Illiade se donne un air mystérieux, mais dès qu’il ouvre la bouche, il perd toute crédibilité. Les événements se déroulement également très vite, on a même pas le temps de réfléchir que l’événement est déjà passé et bouclé. Et la romance bat des records de rapidité, je n’ai même pas compris comment ils ont pu tomber amoureux s’ils ne se voient presque jamais. D’ailleurs, j’ai trouvé Iliade vachement méchante lors de ses premières rencontres avec son prétendant… Elle dit quand même que son prénom est un anagramme de laid et que ça lui va bien et ce juste parce qu’il a une grosse cicatrice. Franchement.

A ce stade-là de ma chronique, l’Arrache-mot me fait plus penser à une parodie de la Passe-miroir qu’à un oneshot bien écrit. J’ai donc du mal à comprendre les choix qui ont pu motiver à publier cette histoire si proche d’une autre déjà existante, sachant que ni la maison d’édition ni l’autrice ne se cachent de son inspiration de la Passe-miroir.

En conclusion, si vous n’avez pas accroché à la Passe-miroir, l’Arrache-mot est une alternative qui pourrait bien vous plaire, tout y est plus simple et en plus c’est un oneshot.

4 réflexions sur “L’arrache-mot – Judith Bouilloc

  1. Je suis en train de le lire et j’ai exactement le même avis pour le moment. Univers superficiels, personnages bateaux (leur passé est quand même très cliché et pas très étudié) bref moi qui pensais aimer justement parce que ça ressemblait à la passe miroir … je suis déçue (et pour le coup ça y ressemble trop sans y ressembler ^^)

    J'aime

Répondre à millemircea Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s