La déferlante, tome 3 : Heart of the Storm – Michael Buckley

resume-2

Après sept mois en captivité avec Minerva, la folle reine Alpha, Lyric Walker s’est échappée à la surface. Son seul but est de prévenir le monde du Grand Abîme. Quand elle arrive enfin à Coney Island, elle découvre un monde qu’elle ne s’attendait pas, où les humains et Alpha travaillent enfin main dans la main pour reconstruire le pays. Mais elle découvre bientôt qu’un ancien ennemi allié à un vieil ami peut tous les tuer avant que les monstres aient leur tour.

avis

Alors que j’avais aimé le premier et le deuxième tome, j’ai été plutôt déçue par ce troisième et ultime tome.

Lyric revient après trois mois d’absence passée dans l’océan. Elle retrouve sa famille et ses familles et on apprend au travers de flashback ce qu’il s’est passé durant ces trois mois. En effet, une mission est donnée à Lyric, elle doit *roulement de tambour* sauver le monde ! Et oui, elle seule en est capable avec l’aide de ses amis.

Si j’ai été captivée par le début parce que j’avais hâte de retrouver Lyric et l’univers surprenant de Undertow, j’ai été rapidement confronté à l’écriture froide de Michael Buckley. Alors oui, j’ai déjà lu les deux tomes précédents, mais avec celui-ci, le manque d’émotions était vraiment palpable ! Surtout au niveau de la révélation « choc » du livre, très mal gérée par Lyric qui ne reflète absolument pas les pensées d’une adolescente de dix-sept ans. Alors qu’elle est censée avoir gagné en maturité durant ces mois passés dans l’eau, Lyric est une lâche à l’intérieur et préfère fuir en disant que c’est pour son bien alors qu’elle fait croire qu’elle est forte à l’extérieur. Les deux premiers tomes laissaient entrevoir une love story entre Lyric et Fathom mais avec ce tome, toutes mes espérances ont été réduites à néant.

La grande bataille que j’attendais durant tout le tome ne dure que pendant quatre pages et se termine bien trop vite à mon goût…. Quant à la fin… disons que j’ai eu l’impression que l’auteur voulait vite en finir pour passer à autre chose.

En conclusion, grosse déception, j’ai l’impression d’être passée totalement à côté de ce troisième tome… C’était une saga qui a très bien débuté avec le premier tome, qui a continué sur sa lignée avec le deuxième tome et qui devient décevante avec ce troisième tome. Je n’ai envie que de garder en mémoire le premier tome qui était juste génial !

note 2et

J’ai testé Wattpad !

Ça fait déjà quelques mois que je fais un usage intensif et récurrent de Wattpad et de son application mobile. J’ai lu du bon et du moins bon et je vous en parle !

Pour ceux qui ne connaissent pas, Wattpad est une plateforme d’écriture où l’on peut publier ses écrits et lire ceux des autres. L’interface est plutôt simple à comprendre.

Concrètement, après avoir flâné sur la version française de Wattpad, je me suis très vite rabattue sur l’anglaise. Pourquoi ? Tout simplement à cause de la multitude d’histoires commençant par «Tombée amoureuse de son kidnappeur » ou encore « Une renoi et un rebeu, l’amour impossible » et c’est mais alors bourré de fautes d’orthographe et ce dès la première ligne, c’était donc pas possible pour moi de continuer chez les français.

Alors oui, il y a des exceptions mais faut les dénicher ces exceptions, vu que le système de classement de Wattpad est franchement pas tip top. Et c’est là le premier point noir de Wattpad. Comment est fait ce classement ? Très certainement pas en fonction du nombre de vues/de votes/ de commentaires totaux. J’ai pas trop cherché à le comprendre mais je pense qu’il faut qu’une histoire ait fait tel nombre de vues en un mois ou en un semaine (et donc les vues totales comptent moins)

Donc, j’ai basculé vers la version anglaise. Est-ce qu’il y avait moins de fautes d’orthographe ou de grammaire ? Clairement, non. Mais le contenu est très différent, les histoires sont bien plus variées.

Le deuxième point noir de Wattpad m’a sauté aux yeux dès la première ouverture de l’application : les catégories sont… peu nombreuses. Vampire, loup-garou, romance, science-fiction, fantastique, fantasy, horreur, fanfiction, humour, action, aventure, chicklit, classiques, fiction générale, mystère/thriller, non-fiction, nouvelles, poésie, roman historique, roman pour adolescent, spirituel.

21 catégories, vous allez me dire que c’est déjà beaucoup. Eh bien non, parce que quand on veut un thème de vraiment précis, bah on peut toujours courir pour le trouver. Je prends mon exemple avec l’urban fantasy. Je suis absolument accro à ce genre ! Et pas de chance, la catégorie n’existe pas et quand je fais une recherche, c’est la catastrophe ! L’urban fantasy n’est tout simplement pas reconnu ou alors les histoires proposées ne correspondent pas à ce que je cherche.

Avec Wattpad, il faut s’armer d’énormément de patience. De l’urban fantasy, j’en ai trouvé (c’est rare) mais dans la catégorie Fantastique voire en Fantasy en scrollant pendant pas mal de temps et en lisant la plupart des résumés qui semblaient prometteur. Résultat, j’ai lu les sélectionnés et malheureusement, les histoires ne correspondaient tout simplement pas à ce que je cherchais.

A partir de ce moment-là, j’ai totalement laissé tomber et j’ai plutôt lu les histoires que Wattpad voulait qu’on lise. Je me suis pas mal intéressée à la catégorie loup-garou, plutôt populaire parce que bon avec Twilight toussa toussa, forcément, ça s’est démocratisé (pareil pour le vampire). Et encore une fois, un autre point noir est apparu. C’est vrai, pourquoi SEULEMENT des catégories à part entière pour les loups-garou et pour les vampires ? Pourquoi pas les sorciers ? ou les démons ? ou toute autre bêbête fantastique ? Pourquoi les sortir de la catégorie fantastique et en faire un « genre » à part entière ? Ces deux genres font une bonne partie du « buzz » de Wattpad, la moitié des histoires entrant dans ces catégories dépassent le million de vues.

Bref, j’ai mangé et mangé des histoires de loup-garou et j’en suis arrivée à saturation. J’ai dit un peu plus haut que le contenu était plus varié chez les anglais ? Après avoir lu mon poids (numérique) sur les loups garous, je peux vous dire que la variété, ça n’existe plus ! Je connais maintenant par coeur le schéma type d’une histoire de loup-garou spéciale Wattpad, tellement que je pourrais en pondre une en quelques jours !

Mais il n’empêche que je suis tombée sur de très belles histoires, très bien écrites et qui m’ont surprise d’ailleurs et c’est pour ça que je n’arrête pas purement et tout simplement Wattpad.

Enfin, sujet plus délicat : la publication d’une histoire Wattpad par une maison d’édition. Pour moi, et ce n’est que mon avis même si je penserai toujours de la même façon, le contenu d’une histoire Wattpad est très peu souvent publiable en livre. Pour affirmer ça, je m’appuie sur la bonne dizaine de bouquins que j’ai lu tirés de Wattpad et que j’ai absolument détesté tant l’histoire était peu mature, mal écrite ou encore que le tout tournait en rond. En général aussi, les livres publiés forment des pavés énormes alors que plus de la moitié est inutile. On m’a sermonné sur le fait que j’annonçais que lors du passage de Wattpad au livre réel, il n’y a pas beaucoup de travail de fait alors qu’en réalité (et c’est ce que des auteurs m’ont dit) les chapitres ont été retravaillés, corrigés, etc. Alors certes, c’est un énorme boulot mais ça ne se ressent pas dans le produit final.

L’histoire a beau culminé à 150 millions de vues, ça n’en fait pas pour autant une bonne histoire (cf. Chasing Red, un bouquin sans queue ni tête, bourré de clichés que je n’ai pas réussi à finir). Mais bon, Wattpad est devenu une technique commerciale bien appréciée des maisons d’édition qui se jettent sur pas mal d’histoires parce que justement, elles ont attiré des millions de personnes. Le problème, c’est que souvent, ces histoires ne plaisent qu’aux fans ou bien à ceux qui lisent peu ou pas souvent. Sur Wattpad, c’est bien, c’est gratuit, on peut arrêter de lire quand on veut et on peut ne pas prendre au sérieux une histoire. Alors que la version physique de cette histoire, on l’a payé et on se sent souvent mal si on arrête en plein milieu…

Je me suis demandé bien des fois si j’étais vraiment le public visé par ces romans. Ce sont souvent des Young Adult et comme je commence à me faire « vieille » (okay je vais sur mes 21 ans, je suis pas si vieille que ça!), peut-être que le Young Adult ne me correspondait tout simplement plus. Eh bien, je peux vous dire que je ne me referais plus cette réflexion vu que d’autres Young Adult du même genre fonctionnent très bien sur moi. Il y a donc bien un gouffre entre les bouquins Wattpad et les autres.

En conclusion, Wattpad, c’est super pour se divertir la nuit, pour rire un peu dans le métro et pour lever les yeux au ciel mais ce ne sera jamais une plateforme parfaite ni une plateforme faite pour se faire publier.

La meute du phénix, tome 6 : Fierce Obsessions – Suzanne Wright

Prix : 9.84€ (Paperback), 3.48€ (Numérique)
Edition : Montlake Romance
Collection : R
Date de sortie : 13/06/2017

When raven shifter Riley Porter was given sanctuary by the Phoenix Pack, she let them believe she had left her flock. Reluctant to divulge the secrets of her past, she was still embraced as family. Only Tao Lukas, the protective and passionate Head Enforcer of the pack, was resistant to the enigmatic shifter. Until Riley started to arouse in him something other than suspicion.

Tao doesn’t trust lone shifters, especially ones so guarded—and tempting. But the sexual tension between them is making them both come undone, and vulnerable to more than desire. All Tao wants is for Riley to stay with him and to trust him with the truth of her past.

As Riley’s mysteries come to light, so does a danger that threatens not only her life but the safety of the entire pack. For Tao, keeping Riley safe means keeping her close—forever—as his mate.

On prend les mêmes et on recommence tout ! Je l’avais déjà dit dans mes précédentes chroniques de cette saga et ce qui me tapait vraiment sur les nerfs, c’était cette façon de reprendre toujours le même modèle masculin et féminin pour tous les personnages !

J’avais espéré et croisé les doigts de toutes mes forces que pour une fois, les personnages changeront, ne me donneront pas l’impression de lire une énième rencontre de Taryn et de Trey et à chaque fois, je suis déçue.

Et oui, car ce tome ne fait pas exception, Tao est viril, macho, et très possessif et Riley est forte mais ne peut empêcher Tao de faire ce qu’il veut d’elle. Et il y a encore et toujours cette obsession qu’on les mecs de cette saga à vouloir à tout prix essayer tous les orifices de leur copine. Je ne comprends pas ce fétichisme qui est transmis à tous les mâles de la meute (ça doit venir de leur eau) mais les personnages redondants plus les actions redondantes, ça donne une saga redondante et lassante.

Riley était un corbeau et Tao un loup, je voulais en avoir plus, je voulais avoir bien plus d’information sur ce mélange (et ce que ça donnerait) même si on a quelques informations sur les corbeaux. L’histoire tourne surtout (comme souvent dans cette saga) autour d’une rivalité amoureuse et d’une tragédie survenue dans le passé. Globalement, Tao et Riley sont loin d’être ma relation préférée dans cette saga. L’intrigue secondaire était plutôt pas mal par contre, un mafieux veut absolument que Taryn soigne son frère alors que celle-ci pourrait mourir de cette guérison. Du coup, la meute est perpétuellement sur le qui-vive

Au final, le truc le plus amusant, c’était la façon dont ce sixième tome commence, au lit avec Tao et Riley dedans. Du coup, leur relation commence dès la première page!

En conclusion, j’ai toujours envie d’arrêter cette série et de me dire que ça sert à rien d’espérer, les personnages seront toujours très ressemblants. Et pourtant, j’ai envie d’y croire et de croiser les doigts pour que le prochain tome soit avec des personnages différents et avec une histoire plus intéressante.

WHAT I WANT #59

Grosse avalanche de sortie, ça tombe bien je suis en vacances, je vais pouvoir me rattraper dans mes futures chroniques! On commence le massacre :

5 Juillet

En tuant Mab Monroe, son ennemie de toujours, Gin a dévoilé sa deuxième identité. Depuis, les élémentaux se bousculent aux portes de son restaurant pour provoquer l’Araignée en duel. Mais elle sent la lassitude la gagner… un état bien dangereux quand on fait ce métier ! Des vacances au soleil étant plus que méritées, Gin part avec sa sœur Bria dans un hôtel en bord de plage, sur une île à la frontière de la Géorgie. Mais plusieurs obstacles mettent à mal ces quelques jours, à commencer par la réapparition du séduisant Donovan Caine…

Après cinq épreuves douloureuses, Liza et les membres de sa famille sont de retour à la ferme où ils espèrent panser leurs blessures et couler des jours heureux. Pendant ce temps, à la société, l’orage gronde et la révolution s’organise. Les Renards s’opposent aux Corbeaux dans le seul et unique but de provoquer la chute du despote Connor. Liza sollicitée par les Renards, accepte d’affronter une nouvelle fois son oncle. Entre batailles, espionnage, douleurs et traumatismes, sortira-t-elle indemne de cette partie d’échec démoniaque à taille humaine ?

Découvrez les trois premiers tomes de la série Lux du point de vue de Daemon Black, suivis d’Ombres, le préquel consacré à Dawson !

Daemon Black a su que Katy Swartz lui attirerait des ennuis à la seconde où il a posé les yeux sur elle. Agacé (troublé) par son emménagement dans la maison voisine, il rêve de la voir disparaître pour de bon (de l’observer H24) très loin (encore plus près) de la Virginie-Occidentale, et souhaite éviter (ou pas) à tout prix qu’elle se rapproche de sa sœur, Dee.

C’est connu, Luxens et humains ne font pas bon ménage, et Daemon a des secrets et des intérêts bien plus précieux que les siens à protéger.

Malgré toute sa bonne volonté, pourra-t-il empêcher Katy d’entrer sa vie… ou éviter de faire irruption dans la sienne ?

Daniel, 18 ans, est fils de coréens immigrés à New York. Il passe un entretien pour entrer dans la prestigieuse Université de Yale. Natasha vient de la Jamaïque. Sa famille, immigrée illégalement aux États-Unis, est sous le coup d’une procédure d’expulsion et devra quitter le pays le soir même. L’adolescente tente par tous les moyens de trouver une solution.Sous l’effet d’un enchaînement d’événements dus au hasard (ou au destin ?), Daniel et Natasha se rencontrent et vont vivre, le temps d’une journée, une belle histoire d’amour.Une histoire à laquelle viennent se mêler le jeu des coïncidences, la menace de l’exil et le poids des différences culturelles.

6 Juillet

Mackenzie Cox concoure pour la deuxième année dans le circuit professionnel des courses de motards. L’année précédente, un autre concurrent, l’arrogant, mais outrageusement séduisant Hayden Hayes, l’a distraite. Mais cette année, elle est concentrée. Et pour le rester, elle doit se tenir loin d’Hayden.

Enflammés par la passion et poussés par le désir, Hayden et MacKenzie veulent tout deux gagner pour obtenir le début d’une potentielle carrière.

Plus que tout autre chose.

Sauf peut-être l’un et l’autre…

Mais la colère, la jalousie et la compétition ne sont pas leurs seuls obstacles. Les dix premiers de la course de l’an passé sont mystérieusement victimes de problèmes techniques, et le père de MacKenzie soupçonne l’équipe d’Hayden d’être responsable. L’intérêt d’Hayden envers MacKenzie est-il réel ? Ou bien n’est-elle juste qu’un pion dans sa quête de succès ?

7 Juillet

L’histoire de Sweet Home, racontée du point de vue de Roméo.
Tillie Cole réussit le pari de réécrire le premier tome sans jamais avoir l’air de se répéter. Les scènes torrides se dévoilent sous un éclairage plus brut à travers les sens de l’expérimenté Roméo, et les moments d’émotion laissent entrevoir un héros plus vulnérable qu’il n’y paraît : Rome traîne un lourd passé, il est blessé et en demande d’amour. Le roman est traversé par ces sentiments de trahison, de rage et de culpabilité, qui font de l’histoire d’amour de Sweet Home un combat encore plus vindicatif.
Toute ma vie, on m’a fait comprendre que je n’étais qu’un putain d’incapable sans la moindre valeur… À ses yeux, je vaux quelque chose. J’ai l’impression soudaine que le monde est à moi.

Ça me fait marrer quand j’entends les gars dire que c’est allé trop vite entre Molly et moi, qu’on n’aurait jamais pu forger un lien aussi fort en si peu de temps. Ils en savent quoi, ces abrutis ? On est ensemble, non ? Elle est devenue mon tout, ma vie. Et mes enfoirés de parents, vous doutez de leur cruauté aussi, peut-être ? C’est que vous ne m’avez pas connu toute ma putain de vie, chaque fois qu’ils m’ont battu jusqu’au sang en me rabâchant que je n’étais qu’une merde.
Roméo et Juliette, mon cul… Cette histoire, c’est la nôtre, raconté par moi seul. Pas de mièvrerie, rien que la pure vérité, crue, sauvage. Et comme je suis d’humeur généreuse, je vous en dirai même un peu plus.

Tamsyn a toujours aimé Nathan, Sentinelle DarkRiver aguerrie. Mais est-elle pour autant prête à se lier à lui ? Jeune institutrice humaine, Annie ne croit pas à l’amour, mais lorsqu’elle attire l’attention d’un changeling léopard, celui-ci devra tout faire pour lui prouver sa sincérité. Grace, louve soumise et timide, est courtisée par le dernier homme auquel elle s’attendait : un lieutenant SnowDancer aussi dangereux qu’il est séduisant. Et la guérisseuse Lara découvre les joies et les défis d’une relation avec le taciturne Walker…

Autrefois membre d’un clan mineur, Harper est devenue la compagne du démon le plus puissant des États-Unis. Et Knox a beau être sexy en diable, il est également un tantinet surprotecteur. Lorsque l’un de ses démons le menace de mort, il ne s’en soucie guère… jusqu’à ce qu’il découvre qu’Harper est prête à s’interposer. Dès lors, une seule chose lui importe : protéger sa compagne. Mais le péril qui les menace est plus grand qu’il n’y paraît. Harper et Knox ont modifié l’équilibre des pouvoirs, et certains seraient prêts à tout pour rétablir l’ordre. Il est dangereux de vouloir régner en enfer…

Les nuits d’Aksehir, tome 1 – Raku Tchikawa

Prix : 8.50€
Edition : Akata
Date de sortie : 13/04/2017
Service presse avec Babelio et Akata

Ayako est une jeune étudiante à Tokyo, en école de mode. Pourtant, peu motivée, elle ne trouve pas l’inspiration pour créer des designs satisfaisants et originaux. Mais grâce à l’amulette qu’elle porte autour du cou, une opportunité inattendue va se présenter à elle : Hodja, immigré turc, va lui proposer de travailler en tant que serveuse au sein d’Aksehir, son petit restaurant égaré au coeur de Shinjuku. Au fil de ses rencontres et de ses nuits de service, mais aussi au contact de Zakuro, fascinante danseuse orientale, Ayako va découvrir tout le charme de la culture turque… au-delà de tous clichés. Et si cette nouvelle ouverture sur l’étranger lui montrait enfin la Voie à suivre

Je continue peu à peu à me réconcilier avec les mangas et la masse Babelio spéciale BD et manga est tombée à pic ! Et puis comme ce manga m’intriguait énormément, j’ai fait d’une pierre deux coups!

Je vais faire court parce qu’au final il ne se passe pas tellement de choses et que si je vous raconte tout bah, je vous spoile tout le premier tome. Concrètement, je suis tombée sous le charme de ce tome 1. On plonge avec Ayako dans un restaurant turc en plein Tokyo, dépaysement total donc pour elle mais aussi pour le lecteur. J’avoue que c’est la première fois que je lis un manga ayant pour thème la restauration turque (c’est peut-être parce que c’est le seul en fait).

Je connaissais très peu de choses sur la Turquie et ce manga, sans nous assommer de détails superflus et tout en simplicité suscite l’envie d’en savoir plus sur la culture turque. Dans ce premier tome, les points évoqués de la culture turque (et je pense que ce sera les mêmes dans les prochains) sont la cuisine dont la mangaka est fan et la danse.

Sur fond d’amitié, de jalousie et d’amour, j’ai trouvé que ce premier tome était une réussite et j’embarquerais avec plaisir pour la suite!

WHAT I WANT #58

Petit passage à vide niveau lecture mais y quand même quelques bouquins qui me tentent cette semaine.

21 Juin

Erin attend avec impatience la remise des diplômes, qui couronne la fin du lycée et du harcèlement dont elle était victime. Par-dessus tout, elle souffre de son impopularité qui lui rend inaccessible le beau et sportif Weston, la coqueluche du lycée. Chaque nuit, elle fait des voeux pour que la chance lui sourit.

Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son coeur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie.

Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ?

Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.

>> Mon avis <<

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant,
Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son
attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans
relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver
leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

22 Juin

L’AMOUR AU-DELÀ DU TEMPS.
Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s’est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu’elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu’elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.
Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s’intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu’elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu’elle n’ose l’espérer ?
Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer… car Delatour semble prêt à tout pour s’approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.

WHAT I WANT #57

Énormément de suites de sagas nous attendent cette semaine ! Voici celles qui font battre mon coeur !

13 Juin

In a land ruled and shaped by violent magical storms, power lies with those who control them.

Aurora Pavan comes from one of the oldest Stormling families in existence. Long ago, the ungifted pledged fealty and service to her family in exchange for safe haven, and a kingdom was carved out from the wildlands and sustained by magic capable of repelling the world’s deadliest foes. As the sole heir of Pavan, Aurora’s been groomed to be the perfect queen. She’s intelligent and brave and honorable. But she’s yet to show any trace of the magic she’ll need to protect her people.

To keep her secret and save her crown, Aurora’s mother arranges for her to marry a dark and brooding Stormling prince from another kingdom. At first, the prince seems like the perfect solution to all her problems. He’ll guarantee her spot as the next queen and be the champion her people need to remain safe. But the more secrets Aurora uncovers about him, the more a future with him frightens her. When she dons a disguise and sneaks out of the palace one night to spy on him, she stumbles upon a black market dealing in the very thing she lacks—storm magic. And the people selling it? They’re not Stormlings. They’re storm hunters.

Legend says that her ancestors first gained their magic by facing a storm and stealing part of its essence. And when a handsome young storm hunter reveals he was born without magic, but possesses it now, Aurora realizes there’s a third option for her future besides ruin or marriage.

She might not have magic now, but she can steal it if she’s brave enough.

Challenge a tempest. Survive it. And you become its master.

When raven shifter Riley Porter was given sanctuary by the Phoenix Pack, she let them believe she had left her flock. Reluctant to divulge the secrets of her past, she was still embraced as family. Only Tao Lukas, the protective and passionate Head Enforcer of the pack, was resistant to the enigmatic shifter. Until Riley started to arouse in him something other than suspicion.

Tao doesn’t trust lone shifters, especially ones so guarded—and tempting. But the sexual tension between them is making them both come undone, and vulnerable to more than desire. All Tao wants is for Riley to stay with him and to trust him with the truth of her past.

As Riley’s mysteries come to light, so does a danger that threatens not only her life but the safety of the entire pack. For Tao, keeping Riley safe means keeping her close—forever—as his mate.

15 Juin

Contrôle. Précision. Famille. Voilà les principes qui guident Silver Mercant. À l’heure où le tout jeune accord Trinité vise à unir un monde divisé, Silver joue un rôle crucial en tant que directrice d’un réseau mondial d’intervention d’urgence, sauvagerie et chaos sont les dernières choses dont elle a besoin dans sa vie. Mais c’est exactement ce que Valentin Nikolaev, alpha des Ours StoneWater, apporte avec lui.

Valentin n’a jamais rencontré de femme plus fascinante. Bien que Silver soit régie par Silence, son esprit vide de toute émotion, Valentin sent un bruissement de feu autour d’elle. C’est ce qui le pousse à grimper des immeubles pour être auprès d’elle. Mais quand un mystérieux assassin réussit presque à empoisonner Silver, les enjeux deviennent mortellement sérieux… et Silver se retrouve au coeur d’un puissant clan d’ours.

Son potentiel assassin n’a aucune idée de ce que son poison a libéré…

Barbie et Lancaster s’apprêtent à couler des jours heureux maintenant qu’ils sont mariés mais le chemin, pour eux, sera encore long. Surtout quand Barbie va découvrir qu’il y a encore des secrets entre Lancaster et elle. Des secrets terriblement douloureux pour elle. Barbie est amoureuse mais elle manque encore terriblement de confiance en elle et dans les autres. Et ses doutes lui ont fait faire déjà de graves erreurs. Le couple vit maintenant à New York et le danger rôde autour d’eux.

Lancaster et Barbie vont devoir se battre pour dépasser tout ce qui les sépare.

Attention, le résumé contient des spoilers de Charlie + Charlotte!

Becca Hanson n’a jamais pu donner un sens au monde réel. Quand sa meilleure amie Charlotte est morte, elle a abandonné complètement. Heureusement, Becca peut compter sur ses livres pour s’échapper – d’autres fois, d’autres endroits, d’autres personnes …

Jusqu’à ce qu’elle rencontre Max Herrera. Il a subi une perte aussi, et ses yeux somptueux et somptueux voient Becca de la même façon que personne d’autre à l’école.

Comme il s’avère, les baisers est beaucoup mieux dans la vie réelle que sur une page. Mais l’amour et la vie sont beaucoup plus compliqués dans le monde réel … et les fins heureuses ne sont pas toujours garanties.

La chasseuse de sorciers va devoir s’allier à ses proies pour affronter une menace inconnue…

Elizabeth, l’ancienne chasseuse de sorciers, doit répondre de ses crimes devant le conseil de Harrow. Elle risque l’exil. Face à l’hostilité de ses juges, elle a toutefois une carte à jouer : personne ne connaît Blackwell aussi bien qu’elle. Or l’usurpateur du trône a rassemblé une armée et l’invasion est imminente…

Elizabeth aura besoin de tout son courage pour faire face à son ancien mentor. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour se racheter et sauver ceux qu’elle aime ?

16 Juin

Molly, brillante étudiante d’Oxford, n’a plus grand-chose à espérer de sa vie en Angleterre quand elle s’envole pour l’Alabama. Le dépaysement est total, et elle a tout à apprendre de cette nouvelle vie qui s’offre à elle. Tout est si différent ici – plus lumineux, plus vivant. L’étudiante découvre la passion des Américains pour le football et succombe au charme de Roméo, quaterback au corps d’Apollon, mascotte de l’université. Cette rencontre inattendue entre deux êtres que tout oppose va changer sa vie à jamais. Mais ces Roméo et Juliette de temps modernes parviendront-ils à surmonter les obstacles qui se dressent entre eux ?

Sentinelle, paria et assassin, Bas vit en marge de la société et ne craint aucun danger… mais l’enlèvement de sa fille, Molly, fait basculer son existence, surtout lorsque la mère de celle-ci fait à nouveau irruption dans sa vie.

Bas n’a jamais pu oublier la magnifique Myst, ni lui pardonner de l’avoir abandonné. Mais pour sauver leur fille, ils devront surmonter leurs différends et s’allier contre les ennemis qui traquent Myst depuis toujours, persuadés qu’elle les conduira à une arme nouvelle et dévastatrice. Et faire face au désir qui les dévore…

Follow me back – A.V. Geiger



Prix : 16.90€ (papier), 11.99€ (numérique)
Edition : Robert Laffont
Collection : R
Date de sortie : 08/06/2017
Service presse avec NetGalley et Collection R

Follow me. Love me. Hate me.

#EricThornObsessed

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…

Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

Waouh ce bouquin ! Ce coup de coeur ! Cette découverte ! J’en perd mon français tellement j’ai ha-llu-ci-né !

Je ne pensais pas le dire un jour mais oui, un livre tiré de Wattpad est devenu un coup de coeur !

On suit Tessa et Eric. L’une est agoraphobe depuis quelques mois et l’autre est un chanteur super connu qui s’énerve parce qu’un hashtag à son nom a été lancé (#EricThornObsessed). La lanceuse de hashtag n’est autre que Tessa, fascinée par Eric Thorn et ses chansons, elle n’a pas pu s’en empêcher de lancer se hashtag pour accompagner son histoire (écrite sur Wattpad ahah).

Ce que j’ai aimé dans cette histoire, c’est qu’elle nous plonge dans Twitter, dans cette facilité de se faire passer pour quelqu’un d’autre et dans l’esprit des fans déjantées même si au final, Tessa n’est une fan si extrême que ça. Tessa m’a beaucoup touchée. Elle souffre d’agoraphobie à la suite d’un événement (révélé vers la fin) et personne ne semble vraiment la comprendre même pas sa psychologue! Alors quand Eric la contacte à l’aide d’un faux compte Twitter en la traitant de sangsue, c’est une amitié inattendue et bienvenue pour la jeune fille qui naît.

Eric quant à lui est cerné par sa plus grande peur : que l’une de ses fans le tue. Ça peut sembler abracadabrant mais il y a des fans bizarres dans n’importe quels fandom et c’est vrai que je n’avais jamais pensé à ce que les chanteurs pouvaient éprouver face à ces fans.

La relation entre Tessa et Eric est belle, ponctuée de disputes comme dans n’importe quelle relation mais ponctuée aussi de bons moments, de secrets partagés et de fous rires. C’est en fait le genre de rencontre qui pourrait durer toute une vie !

Cette belle histoire est pourtant riche en rebondissements puisque le roman est ponctué de rapports d’interrogatoires qui laissent imaginer qu’il s’est passé quelque chose de grave… C’est en effet vers la fin que l’action s’enchaîne très rapidement pour au final se conclure sur un bon gros cliffhanger surprise.

Je n’ai rien du tout à reprocher à ce livre et c’est presque une première pour moi ! Je dirai juste que je n’ai pas réussi à le lâcher avant de le finir avec cette intrigue pas si folle que ça mais qui a le mérite de rendre accro, que la psychologie des personnages est très très bien menée et que j’ai tout simplement adoré !

Résumé complet (avec spoilers!)

WHAT I WANT #56

Hello la compagnie ! Voici les six sorties qui me tentent cette semaine, attention, il y a du lourd!

7 Juin

Randy, le hockeyeur star de l’équipe de Chicago et Lily, la jolie patineuse forment un couple parfait. Fusionnel, au lit comme dans la vie. Seule ombre au tableau : la saison de hockey va bientôt se terminer et Randy devra partir s’entraîner loin de Lily, pendant des semaines.

Alors, pour chasser ses angoisses, il veut profiter au maximum de la belle jeune femme. Quitte à filmer leurs ébats pour se les repasser plus tard…

Randy se pose aussi des questions plus profondes sur l’avenir de son couple et sa famille. Surtout quand quelqu’un venu de son passé resurgit avec son lot de secrets et de problèmes. Cet intrus indésirable pourrait bien venir briser la magnifique harmonie qui unit les deux amants…

Sensuelle et intense : une love story envoûtante.

Au fil des jours, Kelsea Glynn apprend à assumer ses nouvelles responsabilités de souveraine. Mais en stoppant les livraisons d’esclaves au royaume voisin de Mortmesne, elle a provoqué la colère de la tyrannique Reine rouge, qui tire son pouvoir de la magie noire. En représailles, sa terrible armée déferle sur le Tearling pour s’emparer de ce qui, selon elle, lui revient de droit. Rien ne peut arrêter l’invasion.

À mesure que l’armée Mort se rapproche, voici qu’une mystérieuse connexion s’établit entre Kelsea et une époque datant d’avant la Traversée. Elle se trouve unie à une étrange alliée, qui pourrait s’avérer dangereuse : une certaine Lily, qui lutte pour sa vie dans un monde où il ne fait pas bon être femme. Bientôt, Kelsea elle-même commence à changer ; elle ne reconnaît plus ni son reflet dans le miroir, ni l’extraordinaire pouvoir dont elle dispose à présent. Qui sait ? Le sort du Tearling, et celui de l’âme-même de Kelsea, dépendent peut-être de Lily et de son histoire ? Mais pour la Reine du Tearling, face aux hordes noires qui menacent de déferler sur sa cité et sur son peuple, le temps vient à manquer.

Dans ce second tome de la trilogie, nous retrouvons les personnages déjà présents dans La Reine du Tearling. Mais Erika Johansen enrichit son récit d une nouvelle dimension temporelle, à travers la vie et les pensées d’une deuxième héroïne très attachante, qui elle aussi joue sa destinée. Une destinée indissolublement liée à celle de Kelsea, au Tearling, et au monde meilleur.

Sydney, vingt-et-un ans, est amoureuse de Kyler depuis des années. Ils sont les meilleurs amis du monde depuis qu’il l’a poussée sur le terrain de jeu et qu’elle lui a en retour fait mordre la poussière. Au fil des années, les sentiments de Sydney ont évolué. Le problème ? Kyler est un homme à femmes. Il ne reste jamais avec la même fille plus de quelques nuits. De plus, c’est leur dernière année à l’université et Syd ne veut pas risquer leur amitié en avouant son amour.

Kyler a toujours mis Syd sur un piédestal. Pour lui, elle est parfaite. Mais malgré les sentiments qu’il a envers elle, il s’est toujours tourné vers d’autres filles. Après tout, Kyler sera toujours le garçon pauvre et Syd la fille hors d’atteinte.

Mais lorsqu’ils se retrouvent coincés dans une station de ski à cause d’une tempête, rien ne peut empêcher leurs sentiments de remonter à la surface. Leur amitié survivra-t-elle à leur attirance ? Ou, plus important, survivront-ils tout court ? Car alors que la neige tombe, quelqu’un les suit de près… et leur voyage au ski pourrait bien changer leur vie de plus d’une façon.

8 Juin

Après les aventures passionnées de Clara et Alexander, Geneva Lee met en scène Belle Stuart, la meilleure amie de Clara, une très jolie jeune Anglaise aussi effrontée qu’old school ! Un mélange explosif.

Pour brouiller les pistes des chacals qui veulent la peau du bel avocat Smith Price, il vire la jolie Belle Stuart, avec qui il vit une passion torride, de son cabinet, mais pas de sa vie. Belle en profite pour démarrer son grand projet entrepreunarial : Bless, une start-up de location de vêtements siglés.

Il faut toute l’amitié de Clara et Edward, l’énergie communicative de tante Jane et de Lola pour aider Belle à surmonter les montagnes russes de sa relation avec Smith tout en démarrant sa boîte, sans compter les ennuis que sa mère ne cesse de lui mettre dans les pattes.

Belle a-t-elle les reins assez solides pour supporter une histoire érotique ensorcelante avec un homme qui ne lui dit pas toute la vérité sur son passé ? Quel prix est-elle capable de payer pour se sentir libre et vivante ?

Un jour d’ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu’elle s’assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu’un a écrit la suite…

Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée ! La jeune fille n’a jamais autant eu envie d’aller en cours – mais surtout pour y savourer sa lettre du jour. Derniers groupes de musique indie à découvrir ou confidences plus intimes… tout semble les rapprocher.

Alors que l’identité de son amour épistolaire se dévoile, Lily saura-t-elle écouter la musique de son cœur ?

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.

Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard !

follow-me-back,-tome-1-930368-264-432.jpg

Follow me. Love me. Hate me.

#EricThornObsessed

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…

Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

 

Le fer au coeur – Johan Heliot

Prix : 17€ (papier), 10.99€ (numérique)
Edition : Gulf Stream
Collection : Electrogène
Date de sortie : 20/04/2017
Service presse avec Babelio et Gulf Stream

Punie et brisée pour avoir bravé le regard d’un défenseur de la Vertu, la jeune Maïan est envoyée dans les tréfonds de la Ville-Basse pour y expier sa faute. C’est au cœur de ce purgatoire de vapeur dont personne ne revient jamais qu’elle rencontre Leonardo, un étudiant condamné pour avoir laissé libre cours à son imagination en créant des machines fabuleuses. Avec l’aide de Volco et Lanaé, deux habitants de la ville souterraine, Maïan et Leonardo tentent d’unir leurs forces pour survivre. Mais dans ces entrailles nauséabondes où les âmes sont corrompues à force d’être opprimées, il est difficile pour ces épris de justice d’accorder leurs ambitions…

Ma lecture a quelque peu été gâchée à cause d’une fiche un peu trop détaillée envoyée par la maison d’édition, mais il n’empêche que j’ai vite été absorbée par l’univers que Johan Heliot a construit.

Dès les premières pages, on ressent la violence et l’oppression du monde où vivent Maïan et Leonardo. D’ailleurs, on fait la connaissance de ce dernier alors qu’il se fait amputer la main. Nos deux jeunes protagonistes se rencontrent dans la Ville-Basse, les bas-fonds de Pérennia où les rebuts de la société y sont envoyés. Maïan et Leonardo n’ont qu’un seul crime : avoir défié les dévots, une espèce de secte gouvernant la ville. Maïan n’a pas correctement salué l’un des prévôts alors que Leonardo construisait des machines, la technologie étant interdite.

J’ai été très surprise la violence qui ne nous est absolument pas épargnée. Alors que Maïan et Leonardo étaient obligés de suivre tout un tas de règles stupides destinées à entraver leur liberté d’apprendre et de faire des choix, c’est en se retrouvant dans l’enfer de la ville qu’ils ont acquis une certaine liberté. L’ironie de la situation ne m’a pas du tout échappée. Au final, cet enfer en est un à cause des machines à vapeur qui donne un certain confort aux habitants des tréfonds de la ville.

Maïan passe d’insouciante à brisée et enfin à assoiffée de vengeance. J’avoue adorer ce genre de personnage qui se relève malgré les épreuves injustes de sa vie. C’est elle aussi qui va se battre pour sa ville, qui va vouloir descendre les dévots de leur piédestal. Cette vengeance, elle ne va pas l’accomplir seule et elle va s’entourer d’allier dont Leonardo.

J’ai aussi bien aimé Leonardo avec son intelligence, sa sincérité et sa gentillesse mais j’ai toujours une petite préférence pour Maïan.

Malgré le fait que ce roman soit un Young-Adult, je n’ai pas retrouvé les clichés agaçant que l’on peut retrouver habituellement. Avec toutes les épreuves que les héros affrontent, je n’ai pas eu l’impression de me retrouver face à des jeunes.

Le monde est extrêmement bien décrit et les mots sont très bien choisis, j’ai vraiment ressenti cette chaleur, la vapeur et l’oppression des souterrains. C’est la première fois que je lis du Steampunk et j’ai fait un très bon choix en commençant par ce livre.

La fin était inattendue mais comme je l’ai lu sur cette fameuse fiche, je n’ai pas vraiment été surprise.

En conclusion, un univers admirablement écrit avec des personnages hauts en couleur en quête de liberté et de justice.