Going Wild, Tome 1 : Dans la tanière du loup – Candice Ulrik

Prix : 15€ (Papier), 5.99€ (Numérique)
Edition : MxM Bookmark
Collection : Imaginaire
Date de sortie : 08/08/2018 (Numérique) – 10/09/2018 (Papier)
Reçu en SP

« Depuis sa naissance, Stephen lutte contre une maladie incurable. Jusqu’au jour où il est victime d’une mystérieuse agression, qui le laisse contre toute attente en parfaite santé. Enfin, si se transformer en loup peut être appelé une « parfaite santé » ?

La meute de Jason est en alerte : contrevenant à leur loi, un loup-garou a mordu un humain, faisant de lui l’un des leurs. Le loup en devenir va avoir besoin d’un guide. Bien qu’il n’en ait aucune envie, Jason est désigné. Pour couronner le tout, le nouveau n’est autre que Stephen, le « loser » de son lycée ! »

J’ai commencé ce livre surtout parce que je n’avais jamais vraiment lu de MM et que j’adore les romances fantastique, je trouve que j’ai quand même bien choisi pour mon premier MM.

Ce 1er tome est une mise en bouche à tous les niveaux. L’histoire de Stephen dans la meute et dans sa peau de loup en est à ses débuts tout comme sa relation avec Jason qui n’évolue que vers la toute fin. Du coup, il ne faut pas s’attendre à des baisers langoureux ou autre entre Stephen et Jason.  Et ça n’est pas pour me déplaire puisque j’adore quand les romances prennent leur temps.

Les personnages quoi que légèrement clichés ont fait leur petit chemin jusqu’à mon cœur. Stephen, le gamin fragile mais tellement courageux, Jason le sportif impulsif parfois colérique et tous les autres membres de la meute qui ont leur petit charme. Enfin sauf Isabeau, fille de l’alpha et copine de Jason, qui est une petite peste qui mérite d’être remise à sa place.

Le passé des personnages est bien écrit et c’est pour cette raison que j’ai commencé à bien aimer Jason même si au début, il me tapait sur les nerfs.

L’intrigue est légère, elle consiste surtout à trouver qui a mordu Stephen mais sans déployer de grand moyen côté meute. Mais avec ce 1er tome, on se concentre plus sur la transformation de Stephen et son intégration dans la meute qu’autre chose. J’espère juste que l’intrigue prendra une place plus conséquente dans la suite.

Quelques points noirs ont toutefois ralentit ma lecture. J’ai trouvé qu’il manquait d’explications sur la meute ou que parfois ces explications n’étaient pas assez creusées. Il y a aussi cette volonté évidente de la part de l’auteure de vouloir à tout prix utiliser un langage soutenu qui peut en freiner certains même si le roman reste bien écrit. Enfin, je n’ai pas compris pourquoi le nom de la maladie de Stephen n’est jamais clairement écrit. J’ai deviné qu’il avait sûrement la mucoviscidose mais j’aurais bien aimé que ce soit plus explicite.

En conclusion, j’ai un avis mitigé sur ce premier tome (surtout à cause des points noirs que j’ai relevé)  mais j’ai très envie de lire la suite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s